Le sunnisme/Abubakr : j’aurais voulu ne pas attenter à la maison de Fatima !

Lors qu’Abû Bakr l’idole de la secte sunnite, avoue son crime impardonnable ! + la preuve [authentique sunnite] :

« Lors qu’Abû Bakr tomba malade, Abdûrrahmân ibn ‘Awf se rendit chez lui pour demander de ses nouvelles. 
Ils se saluèrent et discutèrent ensemble. 
Ensuite Abû Bakr lui dit : je ne regrette rien sauf ; 
-Trois choses que j’ai faites et j’aurais voulu ne pas avoir faites. -Trois choses que je n’ai pas faites et j’aurais voulu avoir faites.
-Et trois choses au sujet desquelles j’aurais voulu questionner le Messager d’Allah (sawaws).
Quant aux trois choses que j’aurais voulu ne pas avoir faites et que j’ai quand même faites : L’une est : L’assaut à la maison de Fâtimah Zahra (s’a), j’aurais voulu ne pas profaner sa maison et l’avoir plutôt abandonnée
, même s’ils l’avaient fermée pour [déclarer] la guerre… »[01]

ثُمَّ قَالَ أَمَا إِنِّي لَا آسَى عَلَى شَيْءٍ إِلا عَلَى ثَلاثٍ فَعَلْتُهُنَّ وَدِدْتُ أَنِّي لَمْ أَفْعَلْهُنَّ وَثَلاثٍ لَمْ أَفْعَلْهُنَّ وَدِدْتُ أَنِّي فَعَلْتُهُنَّ وَثَلاثٍ وَدِدْتُ أَنِّي سَأَلْتُ رَسُولَ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ عَنْهُنَّ فَأَمَّا الثَّلاثُ اللَّاتِي وَدِدْتُ أَنِّي لَمْ أَفْعَلْهُنَّ فَوَدِدْتُ أَنِّي لَمْ أَكُنْ كَشَفْتُ بَيْتَ فَاطِمَةَ أَوْ تَرَكْتُهُ وَأَنْ أُعَلِّقَ عَلَى الْحَرْبِ وَدِدْتُ أَنِّي يَوْمَ سَقِيفَةِ بَنِي سَاعِدَةَ

L’analyse de la chaîne de transmission du hadith :

As-Soyutî et al-Mottaqî al-Hindi les savants sunnites rapportèrent ce hadith dans « Mosnad Fatimah » et « Kanz ul-Ummal » et précisèrent ensuite : Sa’ïd Ibn Mansour a rapporté ce hadith dans son Sonan et a dit à son propos :

« Ce hadith est Hassan, sauf qu’il ne contient pas de paroles du Messager d’Allah (sawaws). » [02]

Qui est-ce Sa’ïd Ibn Mansour et quels sont son statut et son poids chez les omarites ?

En effet c’est un grand savant omarite du 3ème siècle hégirien et Dhahabî le sectaire écrivit à son propos :

« Sa’ïd Ibn Mansour était un protecteur, imam et cheikh du sanctuaire, mais aussi fiable, véridique et savant. Abu Hatam Razi dit à son propos :

Il était fiable, expert et très stable parmi les collecteurs et les compilateurs des narrations. »[03]

Dhîa ed-Din al-Hanbali le spécialiste sunnite de hadiths, rapporta ce hadith dans son livre et précisa ensuite :

« Il s’agit d’un hadith Hassan, rapporté d’Abubakr, sauf qu’il ne contient pas de paroles du Prophète (sawaws). »[04]

Quel est le statut de ce savant chez les omarites ?

Dhahabî a pleinement fait son éloge dont nous vous citons quelques petits éléments :

« Ad-Dhîa : était un imam, savant, protecteur, preuve, Muhaddith (savants de hadiths) du Shâm (Levant), cheikh de la sunna et l’auteur des ouvrages très utiles… »[05]

Le profil des rapporteurs du hadith en question :

1-Hamid Ibn Mukhallad Ibn Qutayba Ibn Abdallah Al-Azdî, l’auteur de Kîtâb ul-Amwâl, (M. 248 ou 251 H.) :

Ibn Hajar ‘Asqalânî écrivit à son sujet :

« Il était fiable et il y a des ouvrages enregistrés à son nom. » [06]

2-Othmân Ibn Salih Ibn Safwan As-Sahmî (M. 219 H.) est le rapporteur de Bukhârî, Nissaî et Ibn Mâjah. Ibn Hajar le considère comme étant « véridique » et ayant rencontré un génie Sahabi ! [07]

3-Allayth Ibn Sa’d Ibn Abdurrahman al-Fahmî [M. 175 H.) est le rapporteur de Bukhârî et Muslim. Ibn Hajar le considère : Fiable, juriste et imam connu.[08]

4-‘Olwân Ibn Dawoud ul-Bajali :

Dhahabî et Ibn Hajar l’affaiblirent en prétendant : Bukhârî dit à propos de ‘Olwân Ibn Dawoud (nommé aussi Ibn Salih) : c’est un négateur de hadith.[09]

Nous avons recherché le profil de l’individu en question dans l’ensemble des ouvrages de Bukhârî et n’avons rien trouvé à ce sujet.

La première personne qui a attribué cet avis à Bukhârî c’est Al-‘Aqîlî (M. 322 H.) qui a écrit dans Dhu’afâ ul-Kabîr : « Âdam Ibn Moussa m’a raconté : j’ai entendu Bukhârî dire : ‘Olwân Ibn Dawoud al-Bajalî nommé aussi ‘Olwân Ibn Salih, est un négateur de hadith ! » [10]

Qui est Âdam Ibn Moussa ?

En recherchant dans l’ensemble des livres sunnites de Rijâl, nous n’avons rien trouvé à son propos, ce qui montre qu’il s’agit d’un personnage hypothétique et dans le meilleur des cas, inconnu.

Al-Bânî le sectaire contemporain écrit à propos de cette personne présumée : « Quant à Âdam Ibn Moussa, jusqu’au présent, je n’ai trouvé aucune précision à son sujet. » [11]

Autrement dit : Les sunnites inventèrent un profil fake pour affaiblir et décrédibiliser un profil authentique !

Revenons à ‘Olwân Ibn Dawoud :

Haythamî a rapporté le hadith de notre sujet et a précisé par la suite : « Tabarâni l’a rapporté aussi et dans sa chaîne de transmission il y a ‘Olwân Ibn Dawoud et ce dernier est faible ! » [12]

Etant donné que Haythamî est un savant postérieur du 9ème siècle M. 807 H., il ne peut pas décrédibiliser un profil du 2ème siècle.

La décrédibilisation de ‘Olwân Ibn Dawoud par Sa’ïd Ibn Yunus n’a également été basée sur aucune preuve.

Par contre, nous avons Abu Hâtam Muhammad Ibn Habban, parmi les savants antérieurs sunnites qui a fiabilisé ‘Olwân Ibn Dawoud en mentionnant son nom parmi les Thiqa ![13] De ce fait il est fiable et sa narration est authentique.

5-Salih Ibn Kayçan (M. 130 ou 140 H.) est un narrateur de Bukharî et Muslim.

Ibn Hajar le considère comme étant fiable et juriste. [14]

6-Hamid Ibn Abdurrahman Ibn ‘Awf (M. 105 H.) est un Tabiin et narrateur de Bukharî et Muslim et Ibn Hajar le considère comme étant fiable.[15]

7-Abdurrahman Ibn ‘Awf :

Il s’agit d’un compagnon et donc totalement fiable selon les omarites.

Conclusion :

Ce hadith est authentique et les omarites ont essayé en vain de le réfuter.

Louange à Allah qui nous désigna parmi ceux qui s’attachèrent à la wilayat de l’Émir des croyants ainsi que celle des Imams Infaillibles que les bénédictions d’Allah soient sur eux.

الْحَمْدُ لِلَّهِ الَّذِی جَعَلَنَا مِنَ الْمُتَمَسِّکِینَ بِوِلاَیَةِ أَمِیرِ الْمُؤْمِنِینَ عَلیِّ بنِ أَبِی طالِب وَ الْأَئِمَّةِ عَلَیْهِمُ السَّلاَمُ

Que la bénédiction et la miséricorde d’Allah soient sur ceux qui ont choisi et suivi le droit chemin.

L’Islam véridique est le chiisme

Sunnisme.net

Samedi, le 16 février 2019

Références :

[01]-
Al-Ahadith ûl-Mûkhtâra, tome 1, page 89 
Al-Mo’jam ûl-Kabir, tome 1, page 62
Al-Târikh Tabari tome 3, page 430
Al-Târikh ûl-Islam wa Wafiyât ûl-Mashâhîr wal-A’lâm, tome 2, page 69
Mizân ûl-Itîdâl fi Naqd ûr-Rijâl, tome 5, page 135
Al-Dûafâ ûl-Kabir, tome 3, pages 419 & 420
Majma’ û-Zawaéd wa Manba ûl-Fawaéd, tome 5, page 263
Al-Morawwij ûd-Dahab, tome 2, page 238
Al-Imâmat was Sîyâssat, tome 1, page 18
Kanz ûl-Ûmmâl, tome 5, page 632
Al-Amwâl, tome 1, page 304
Târikh Madinati, Dimashq, tome 30, page 418

[02]-Mosnad Fatimah (s’a), pages 17 & 18 & 19

[03]-Sîyar A’lâm un-Nubala, tome 10, pages 586 & 587.
Kanz ûl-Ûmmâl, tome 5, page 633

[04]- Al-Ahadith ûl-Mûkhtâra, tome 1, page 91

[05]- Tadhkirat ul-Huffadh, tome 4, page 1405

[06]-Taqrîb ut-Tahdhîb, page 276, N°1567

[07]-Idem, page 664, N°4512

[08]-Idem, page 817, N°5720

[09]-Lissân ul-Mizân, tome 5, page 472. Mizân ûl-Itîdâl fi Naqd ûr-Rijâl, tome 5, page 135

[10]- Al-Dûafâ ûl-Kabir, tome 3, pages 419

[11]-Irwâ ul-Ghalîl, tome 5, page 242

[12]-Majma’ û-Zawaéd wa Manba ûl-Fawaéd, tome 5, page 263

[13]-Ath-Thiqat d’Abu Hâtam, tome 8, page 526

[14]- Taqrîb ut-Tahdhîb, page 447 , N°2900

[15]- Idem, page 275, N°1561

sunnisme.net/ Al-Ahadith ûl-Mûkhtâra, tome 1, pages 89, 90 & 91
sunnisme.net/Al-Mo’jam ûl-Kabir, tome 1, page 62
sunnisme.net/Al-Târikh Tabari tome 3, page 430
sunnisme.net/Al-Târikh ûl-Islam wa Wafiyât ûl-Mashâhîr wal-A’lâm, tome 2, page 69
sunnisme.net/Mizân ûl-Itîdâl fi Naqd ûr-Rijâl, tome 5, page 135
sunnisme.net/Al-Dûafâ ûl-Kabir, tome 3, pages 419 & 420
sunnisme.net/Majma’ û-Zawaéd wa Manba ûl-Fawaéd, tome 5, pages 262 & 263
sunnisme.net/Al-Morawwij ûd-Dahab, tome 2, page 238
sunnisme.net/Kanz ûl-Ûmmâl, tome 5, pages 631, 632 & 633
sunnisme.net/Al-Amwâl, tome 1, page 304
sunnisme.net/Târikh Madinati, Dimashq, tome 30, page 418
sunnisme.net/Mosnad Fatimah (s’a), pages 17 & 18 & 19
sunnisme.net/Sîyar A’lâm un-Nubala, tome 10, pages 586 & 587.
sunnisme.net/Tadhkirat ul-Huffadh, tome 4, page 1405
sunnisme.net/Taqrîb ut-Tahdhîb, page 276, N°1567



sunnisme.net/Taqrîb ut-Tahdhîb, page 664, N°4512

sunnisme.net/Taqrîb ut-Tahdhîb, page 817, N°5720
sunnisme.net/ Lissân ul-Mizân, tome 5, page 472. Mizân ûl-Itîdâl fi Naqd ûr-Rijâl, tome 5, page 135
sunnisme.net/Irwâ ul-Ghalîl, tome 5, page 242
sunnisme.net/ Ath-Thiqat d’Abu Hâtam, tome 8, page 526
sunnisme.net/Taqrîb ut-Tahdhîb, page 447 , N°2900

sunnisme.net/Taqrîb ut-Tahdhîb, page 275, N°1561

Share This:

Close