Le sunnisme : Omar buvait du vin avec du marc de raisin !

Comme il est précisé dans les poèmes persans et arabes, quiconque est Dâém ul-Khamr [dépendant à l’alcool], peut facilement boire du vin non raffiné qui contient du marc de raisin.
Les hadiths omarites attestent que cela était également le cas d’Omar Ibn Khattâb et ce, après la stricte interdiction du vin en islam et durant son califat tyrannique : 
Daraqtanî le Muhaddith omarite rapporta dans son Sonan : 
« Nous rapporta Moubachir, nous rapporta Ahmad Ibn Sinan, nous rapporta Abdurrahmad Ibn Mahdi, nous rapporta Abdallah Ibn Omar, nous rapporta Zayd Ibn Aslam de son père, qu’il dit : je préparais le matin, du Nabidh [vin issu de raisins ou de dattes] pour Omar et ce dernier le buvait le soir. J’en préparais également le soir et il le buvait le matin sans laisser aucun résidu ! » [1]

حدثنا بن مبشر نا أحمد بن سنان نا عبد الرحمن بن مهدي نا عبد الله بن عمر عن زيد بن أسلم عن أبيه قال كنت أنبذ النبيذ لعمر بالغداة ويشربه عشية وأنبذ له عشية ويشربه غدوة ولا يجعل فيه عكرا

سنن الدارقطني ج4/ص259 ش 70

Pour les omarites qui ne connaissent pas le sens du terme « Nabidh », ou qui font semblant de ne pas le connaître : 
Le sens du terme Nabidh dans les livres omarites : 
« Nabidh a été nommé ainsi, puisque celui qui le prépare, met d’abord une quantité de dattes ou de raisins secs dans un récipient ou dans une outre et ajoute ensuite de l’eau. Puis il le laisse ainsi jusqu’à ce qu’il bout, se renverse et devient donc enivrant ! » [2]

وإنما سمي نبيذا لأن الذي يتخذه يأخذ تمرا أو زبيبا فينبذه في وعاء أو سقاء عليه الماء ويتركه حتي يفور [ ويهدر ] فيصير مسكرا .

تاج العروس ، ج5 ، ص500 ، ماده نبذ .

Mohy Eddin An-Nawaoui, un autre érudit omarite écrivit à ce propos : 

Quant au vin, il est impur conformément à la parole du Tout-Puissant « Le vin, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu’une abomination, œuvre du Diable. » [3] Elle rend donc la consommation de vin, illicite, en cas d’absence de préjudice. Il est donc impur comme le sang. 
Quant au Nabidh, il est impur, car il est une boisson concentrée qui rend festif. Il est donc impur comme le vin.
[4]

واما الخمر فهي نجسة لقوله عز وجل ( إنما الخمر والميسر والأنصاب والأزلام رجس من عمل الشيطان ) ولأنه يحرم تناوله من غير ضرر فكان نجسا كالدم واما النبيذ فهو نجس لأنه شراب فيه شدة مطربة فكان نجسا كالخمر.

المجموع ، محيي الدين النووي ، ج 2 ، ص 563 .

Louange à Allah qui nous désigna parmi ceux qui s’attachèrent à la wilayat de l’Émir des croyants ainsi que celle des Imams Infaillibles que les bénédictions d’Allah soient sur eux.

الْحَمْدُ لِلَّهِ الَّذِی جَعَلَنَا مِنَ الْمُتَمَسِّکِینَ بِوِلاَیَةِ أَمِیرِ الْمُؤْمِنِینَ عَلیِّ بنِ أَبِی طالِب وَ الْأَئِمَّةِ عَلَیْهِمُ السَّلاَمُ

Que la bénédiction et la miséricorde d’Allah soient sur ceux qui ont choisi et suivi le droit chemin.

L’Islam véridique est le chiisme

Sunnisme.net

Lundi, le 29 avril 2019

Références : 
[1]-Sonan Daraqtanî, tome 3, page 514, hadith N°4598
[2]-Taj ul-‘Arouce, tome 9, page 481
[3]-Saint Coran, sourate Mâ-ida, verset 90
[4]-Al-Majmou’ de Nawaouî, tome 2, page 581

sunnisme.net/Sonan Daraqtanî, tome 3, page 514, hadith N°4598
sunnisme.net/Taj ul-‘Arouce, tome 9, page 481
sunnisme.net/Al-Majmou’ de Nawaouî, tome 2, page 581

Share This:

Close