Le sunnisme : un prédécesseur pieux envoie sa b… au Qiyas [analogie] !

Le sunnisme : un prédécesseur pieux envoie sa b… au Qiyas [analogie] ! 
Avertissement : Il ne s’agit pas d’une blague, d’une accusation infondée ou d’un propos équivoque. Les explications et les preuves seront donc fournies dans la suite de l’article ! 
Le Qiyas/ Qyâce [en français : l’analogie] est une des méthodes principales chez les sunnites omarites notamment les hanafites, pour conclure et émettre leurs décrets juridiques. 
Nous avons déjà dans cet article, expliqué pourquoi l’analogie est illicite dans la jurisprudence islamique duodécimaine.

Mais il est aussi bon de savoir que certains grands personnages omarites se sont fortement, voire même vulgairement attaqués à l’analogie !

Par exemple ; ‘Âmir Ibn Sharâhîl, surnommé Ash-Sha’bî, l’un des nawassibs antérieurs (M. en 100H.) qui fait partie des Tâbi’ïn chez les omarites, est un des opposants de l’analogie qui a explicitement envoyé sa b… [pénis] à l’analogie ! 
Abū Muḥammad ʿAbd Allāh ibn Muslim ibn Qutayba al-Dīnawarī al-Kūfī al-Marwazī (M. en 276H.) a rapporté dans deux de ses ouvrages que l’on demanda à Ash-Sha’bî : 
« Est-ce qu’il n’est pas convenable d’envoyer cela [une certaine question juridique] à l’analogie ? 
Il répondit : Que أَيْرٌ / Ayr [ en français : b… ; synonyme vulgaire de pénis] soit envoyé à l’analogie ! »
[01] 

قَالَ أَبُو مُحَمَّدٍ:حَدَّثَنِي الرِّيَاشِيُّ قَالَ: نَا الْأَصْمَعِيُّ، عَنْ عُمَرَ بْنِ أَبِي زَائِدَةَ، قَالَ: قِيلَ لِلشَّعْبِيِّ: إِنَّ هَذَا لَا يَجِيءُ فِي الْقِيَاسِ، فَقَالَ: أَيْرٌ فِي الْقِيَاسِ.
غریب الحدیث ، ج 2 ص 652، اسم المؤلف: عبد الله بن مسلم بن قتیبة الدینوری أبو محمد الوفاة: 276 ، دار النشر : مطبعة العانی – بغداد – 1397 ، الطبعة : الأولى ، تحقیق : د. عبد الله الجبوری.
تأویل مختلف الحدیث، ص110

La vulgarité de cette parole est tellement claire que Muhammad Muhyeddîn Al-Asfar, le rechercheur du livre le commenta ainsi : 
« Il n’est pas convenable de narrer les erreurs des Oulémas. »

لَيْسَ من المستحسن نقل زلات الْعلمَاء،

Ibn Qoutayba rapporta par la suite un récit scandaleux d’Az-Zuhrî dans lequel il dit :
« Le hadith est un pénis, l’aiment donc ceux des hommes, et le détestent les féminisés d’entre eux ! »[02]

وَحَدَّثَنِي الرِّيَاشِيُّ ، عَنْ أَبِي يَعْقُوبَ الْخَطَّابِيِّ ، عَنْ عَمِّهِ ، عَنِ الزُّهْرِيِّ ، أَنَّهُ قَالَ : الْحَدِيثُ ذَكَرٌ ، يُحِبُّهُ ذُكُورُ الرِّجَالِ ، وَيَكْرَهُهُ مُؤَنَّثُوهُمْ

Louange à Allah qui nous désigna parmi ceux qui s’attachèrent à la wilayat de l’Émir des croyants ainsi que celle des Imams Infaillibles que les bénédictions d’Allah soient sur eux.

الْحَمْدُ لِلَّهِ الَّذِی جَعَلَنَا مِنَ الْمُتَمَسِّکِینَ بِوِلاَیَةِ أَمِیرِ الْمُؤْمِنِینَ عَلیِّ بنِ أَبِی طالِب وَ الْأَئِمَّةِ عَلَیْهِمُ السَّلاَمُ

Que la bénédiction et la miséricorde d’Allah soient sur ceux qui ont choisi et suivi le droit chemin.

L’Islam véridique est le chiisme

Sunnisme.net

Mardi, le 04 juin 2019

Références : 
[01]-Gharîb ul-Hadith, tome 2, page 652. Ta’wîl Moukhtalaf ul-Hadith, page 110
[02]-Gharîb ul-Hadith, tome 2, page 652.

sunnisme.net/Gharîb ul-Hadith, tome 2, page 652

sunnisme.net/Ta’wîl Moukhtalaf ul-Hadith, page 110

Share This: