L’Islam : l’analyse des références des Ghulat ; Al-Bourcî (4)

Lorsqu’Al-Bourcî corrompt le Tawhid de ses lecteurs vulnérables en leur dictant les croyances d’Ibn Arabî le soufi anti-chiite :

Al-Bourcî adhère à la croyance d’Ibn Arabî en disant que le Bâ’ est le voile seigneurial et son enlèvement fera en sorte que les gens voient leur Seigneur !

Il écrivit dans son livre rempli de mensonges :

Quant à l’Alif étendu, c’est à dire le Bâ’, c’est la première communication divine (Wahy) descendue sur l’Envoyé de Dieu (sawaws). C’est le premier feuillet d’Âdam, de Noé et d’Abrâham. Le secret du Bâ’ est une expansion de l’Alif dans cette lettre Bâ’ ; et le secret de la Résurrection est dans le redressement vertical de son extrémité, et c’est le secret ésotérique de la création (Ikhtirâ’). Les Lumières et les réalités ésotériques métaphysiques sont liées avec le point du Bâ’. C’est ce à quoi faisait allusion l’Émir des croyants (psl) en disant : « je suis le point qui est sous le Bâ’. » Les secrets ésotériques du Bâ’ horizontal réfère à l’Alif vertical qui se déploie dans l’Essence du Bâ’ et qui est voilé. C’est en ce sens que Muhy ud-Dîn Ibn Arabî a dit : « Le Bâ’ est le voile de la condition seigneuriale. Si le Bâ’ était enlevé, les hommes verraient leurs Seigneur en toute présence ! »[01]

«أما الألف المبسوط و هو الباء فهي أوّل وحي نزل على رسول اللّه صلّى اللّه عليه و آله و أوّل صحيفة آدم و نوح و إبراهيم و سرّها، من انبساط الألف فيها سرّ القيامة بقيام طرفه، و هو سرّ الاختراع و الأنوار، و الأسرار الحقيقية مرتبطة بنقطة الباء، و إليها الإشارة بقول أمير المؤمنين (علي): «أنا النقطة التي تحت الباء المبسوطة»، يشير إلى الألف القائم المنبسط في ذاتها، المحتجب فيها، و لذلك قال محیي الدين الطائي: الباء حجاب الربوبية، و لو ارتفعت الباء لشهد الناس ربّهم تعالى‏.»

📚مشارق أنوار اليقين؛ نشر الاعلمی؛ بیروت؛ ص31

Il est clair que Rajab Al-Bourcî et Ibn Arabî ignorent les bases du Tawhid, parce que la raison et les textes confirment que le voile d’Allah est essentiel (lié à l’Essence Divine) et que nul autre que Lui, ne peut Le voiler. Parce que tout est limité sauf Lui. Il est donc Voilé par la Transcendance de son Essence.

Si Al-Bourcî, au lieu de se consacrer à l’étude des narrations des exagérateurs et des soufis, passait son temps à apprendre les hadiths chiites, il saurait que ;
1-Nul ne peut voiler Allah. Le voile qui est entre Lui et ses créatures est due à Son exemption de ce qui est possible [comme attribut] dans les essences des créatures et à la possibilité de leurs essences de posséder ce qui est inattribuable à l’Essence d’Allah.[02]

1. لا يَحْجُبُهُ الْحِجَابُ فَالْحِجَابُ بَيْنَهُ وَ بَيْنَ خَلْقِهِ لِامْتِنَاعِهِ مِمَّا يُمْكِنُ فِي ذَوَاتِهِمْ وَ لِإِمْكَانِ ذَوَاتِهِمْ مِمَّا يَمْتَنِعُ مِنْهُ ذَاتُهُ … (توحید صدوق؛ جامعه مدرسین؛ ص56)

C’est à dire : Le voile entre le Créateur et la créature est du à la différence entre l’Essence Infinie du Créateur et l’essence finie de la créature.

« …Il est Voilé sans [avoir] aucun Voile épais, et Il est Caché sans [avoir] aucun Écran… »[03]

2. احْتَجَبَ بِغَيْرِ حِجَابٍ مَحْجُوبٍ وَ اسْتَتَرَ بِغَيْرِ سِتْرٍ مَسْتُور … (الکافی، دار الکتب الاسلامیة، ج1، ص105)

C’est à dire : Le voile entre le Créateur et la créature est du à la différence entre l’Essence Infinie du Créateur et l’essence finie de la créature.

« Il est Caché sans se cacher [derrière quoi que ce soit] »[04]

3. الْبَاطِنِ لَا بِاجْتِنَانٍ‏ … (توحید صدوق؛ جامعه مدرسین؛ ص56)

C’est à dire : Le voile entre le Créateur et la créature est du à la différence entre l’Essence Infinie du Créateur et l’essence finie de la créature.

Louange à Allah qui nous désigna parmi ceux qui s’attachèrent à la wilayat de l’émir des croyants ainsi que celle de ses enfants Infaillibles que les bénédictions d’Allah soient sur eux.

الْحَمْدُ لِلَّهِ الَّذِی جَعَلَنَا مِنَ الْمُتَمَسِّکِینَ بِوِلاَیَةِ أَمِیرِ الْمُؤْمِنِینَ عَلیِّ بنِ أَبِی طالِب وَ الْأَئِمَّةِ عَلَیْهِمُ السَّلاَمُ

Que la bénédiction et la miséricorde d’Allah soient sur ceux qui ont choisi et suivi le droit chemin.

L’Islam véridique est le chiisme

Sunnisme.net
Samedi, le 06 juin 2020

Références :

[01]-Mashâréq ul-Anwâr El-Yaqîn, page 31
[02]-At-Tawhid de Cheikh Sadouq, page 56
[03]-Al-Kâfî, tome 1, page 105
[04]-At-Tawhid de Cheikh Sadouq, page 56

Share This:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*