L’Islam : le hadith « Ma’rifa Bin Nourânîya » contredit la raison !

Le hadith « Ma’rifa Bin Nourânîya » [en fr : connaissance par la luminosité] est souvent pris en référence par les exagérateurs néo-akhbarites pour légitimer et propager leur dogme.
Nous sommes donc en train de rédiger une série d’articles afin d’analyser et réfuter point par point cette référence des Ghulat El-Moufawwidha [mandataires].

Pour lire la première partie, veuillez cliquer ici.


Pour lire la deuxième partie, veuillez cliquer ici.


Pour lire la troisième partie, veuillez cliquer ici.


Pour lire la quatrième partie, veuillez cliquer ici.

Cinquième partie :

Encore quelques passages du récit qui contredisent non pas seulement le hadith-même, mais aussi la raison et les hadiths concordants islamiques :

« Muhammad devint Parlant et je devins Silencieux, puisqu’il est dans chaque époque, impératif qu’il y ait un Parlant et un Silencieux. »[1]

« Muhammad était Parlant, alors que j’étais Silencieux, puisqu’il est dans chaque époque, impératif qu’il y ait un Parlant et un Silencieux. »[2]

صار محمّد الناطق و صرت أنا الصامت، و إنّه لا بدّ في كلّ عصر من الأعصار أن يكون فيه ناطق و صامت. (الكتاب العتيق؛ نشردلیل ما؛ ص71)

كان محمد الناطق، و أنا الصامت، و لا بد في كل زمان من صامت و ناطق. (مشارق أنوار اليقين؛ نشر اعلمی؛ ص256)

L’analyse :

Cette expression est totalement floue, puisque dans notre époque, nous avons un seul Imam et ce, depuis 1181 ans.
Par ailleurs, pendant les premières années de l’imamat de l’Imam Reza (psl), il n’y avait pas à la fois deux Imams Infaillibles en vie jusqu’à la naissance de l’Imam Jawad (psl).

Une autre expression illogique et irrationnelle :

« Nous n’engendrons pas et et ne sommes pas engendrés dans les ventres. »[3]

«لا نلد و لا نولد في البطون.» (مشارق أنوار اليقين؛ نشر اعلمی؛ ص257)

L’expression « Nous ne sommes pas engendrés dans les ventres » peut avoir deux sens :
1. La négation absolue de la naissance ; Ce qui est une hérésie et contredit la réalité.
2. Cela pourrait vouloir dire que la formation des fœtus des Imams Infaillibles (pse) n’a pas eu lieu dans l’utérus, comme il a été revendiqué dans les récits des exagérateurs. [4]

(الهداية الكبرى، نشر البلاغ، ص355 و دلائل الإمامة، نشر البعثة، ص500 و اثبات الوصية، نشر انصاریان، ص 258 و عيون المعجزات، مکتبة الداوری، ص139)

Cette revendication va effectivement à l’encontre des récits Moutawâtirs islamiques chiites imamites :

« L’Imam Sadeq (psl) dit : l’Imam entend le son, même quand il est encore dans le ventre de sa mère… »[5]

1. … قَالَ أَبُو عَبْدِ اللَّهِ ع‏ الْإِمَامُ يَسْمَعُ الصَّوْتَ فِي بَطْنِ أُمِّهِ. (بصائر الدرجات؛ کتابخانه آیت الله مرعشی؛ ج‏1 ؛ ص431)

« L’Imam Sadeq (psl) dit : Quand Allah créa l’Imam dans le ventre de sa mère… »[6]

2. … عَنْ أَبِي‏ عَبْدِ اللَّهِ ع قَالَ‏ إِذَا خَلَقَ اللَّهُ الْإِمَامَ فِي بَطْنِ‏ أُمِّهِ … (تفسير القمي؛ دار الکتاب؛ ج‏1 ؛ 215)

Quant à celle « Nous n’engendrons pas », qu’est ce que cela veut dire ?
-Si cela veut dire que les Imams (pse) n’engendrent aucun enfant, cela contredit la réalité.
-Si cela veut dire que les Imams (pse) n’engendrent pas d’enfants dans les ventres de leurs femmes, cela contredit encore la réalité et les deux hadiths reconnus que nous venons de citer.

Malheureusement, les récits reniant l’implantation des corps des Imams (pse) dans les ventres de leurs mères, sont repris par les wahhabites pour faire l’objet de moquerie envers les croyances véridiques des musulmans imamites.
Alors que ces récits ne sont pas seulement faibles du point de vue des chiites, mais aussi ils sont en contradiction avec les hadiths concordants rapportés dans leurs livres authentiques tels qu’Al-Kâfî, Baçâér etc.

A suivre !

Louange à Allah qui nous désigna parmi ceux qui s’attachèrent à la wilayat de l’Émir des croyants ainsi que celle des Imams Infaillibles que les bénédictions d’Allah soient sur eux.

الْحَمْدُ لِلَّهِ الَّذِی جَعَلَنَا مِنَ الْمُتَمَسِّکِینَ بِوِلاَیَةِ أَمِیرِ الْمُؤْمِنِینَ عَلیِّ بنِ أَبِی طالِب وَ الْأَئِمَّةِ عَلَیْهِمُ السَّلاَمُ

Que la bénédiction et la miséricorde d’Allah soient sur ceux qui ont choisi et suivi le droit chemin.

L’Islam véridique est le chiisme

Sunnisme.net

Jeudi, le 11 juillet 2019

Références :
[1]-Kitâb ul-Atîq, page 71
[2]-Mashâriq Anwâr El-Yaqîn, page 256
[3]-Ibid, page 257
[4]-Hedâyat ul-Kobra, page 355, Dalâél ul-Imâmat, page 500, Ithbât ul-Waçîyat, page 258, ‘Oyun ul-Mo’jizât, page 139
[5]-Baçâér ud-Darajât, tome 1, page 431
[6]-Tafsîr Qommî, tome 1, page 215

Share This:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*