L’islam : le hadith « Ma’rifa Bin Nourânîya » insulte les Messagers et les Anges !

Le hadith « Ma’rifa Bin Nourânîya » [en fr : connaissance par la luminosité] est souvent pris en référence par les exagérateurs néo-akhbarites pour légitimer et propager leur dogme. 
Nous sommes donc en train de rédiger une série d’articles afin d’analyser et réfuter point par point cette référence des Ghulat El-Moufawwidha [mandataires].

Pour lire la première partie, veuillez cliquer ici.
Pour lire la deuxième partie, veuillez cliquer ici.

Troisième partie, la description exagérée de Shâk [sceptique], Nassib [ennemi] et Mouqassir [celui qui ne reconnaît pas tous les mérites des Ahl ul Beit (pse)] :

Dans un passage, il a été dit : 
« Quiconque néglige de reconnaître cela, est alors un sceptique et douteur. » [1]

. «من قصر عن معرفة ذلك فهو شاكّ مرتاب.» (الكتاب العتيق، ص68)

Dans un autre, il a été dit : 
-Quiconque croit en ce que j’ai dit, atteste ce que j’ai clarifié, interprété, expliqué, éclairé et argumenté, est alors un croyant éprouvé dont Allah a éprouvé le cœur pour la foi et ouvert sa poitrine pour l’islam. Il est donc un connaisseur et clairvoyant qui est achevé, perfectionné et parachevé. 
-Quiconque doute, s’obstine, renie, s’arrête, hésite et soupçonne, est alors un mouqassir et nassib !
[2]

. «من آمن بما قلت و صدّق بما بيّنت و فسّرت و شرحت و أوضحت و نوّرت و برهنت فهو مؤمن ممتحن، امتحن اللّه قلبه للإيمان، و شرح صدره للإسلام، و هو عارف مستبصر قد انتهى و بلغ و كمل، و من شكّ و عند و جحد و وقف و تحيّر و ارتاب فهو مقصّر و ناصب.» (الكتاب العتيق، ص 75)

Ces descriptions de Shâk, Nassib et Mouqassir qui concernent tous les Moustadh’afîn [vulnérables], la majorité des chiites, voire même tout le monde sauf les Ghulat, ne se trouvent que dans les ouvrages des Ghulat et contredisent les hadiths concordants des Musulmans imamites.
Comment est-il possible qu’une personne devienne nassibî et sceptique du fait de ne pas adhérer à ces dires, alors que l’Imam Sadeq (psl), [en prédisant le martyre de l’Imam Reza (psl) à Touce], dit : 
Quiconque lui rend visite en reconnaissant son Haq [droit et mérite], le jour de la Résurrection, je tiens sa main et je le fais entrer au paradis, même si c’est quelqu’un qui a commis des grands péchés. 
L’on lui dit : Que je te sois sacrifié, qu’est ce que la reconnaissance de son Haq ? 
L’Imam (psl) répondit : Le fait de reconnaître qu’Il est un Imam, l’obéissance envers qui a été rendue obligatoire, qui est étranger [exilé] et martyr.

Quant à celui qui lui rend visite en reconnaissant son Haq, Allah le Tout-Puissant lui donne la récompense équivalente à celle de soixante-dix martyrs parmi ceux qui tombèrent en martyr en assistant le Messager d’Allah (sawaws). [3]

وروى حمزة بن حمران قال : قال أبو عبد الله عليه‌السلام « يقتل حفدتي بأرض خراسان في مدينة يقال لها : طوس ، من زاره إليها عارفا بحقه أخذته بيدي يوم القيامة وأدخلته الجنة وإن من أهل الكبائر ، قال : قلت : جعلت فداك وما عرفان حقه؟ قال : يعلم أنه إمام مفترض الطاعة ، غريب شهيد من زاره عارفا بحقه أعطاه الله عزوجل أجر سبعين شهيدا ممن استشهد بين يدي رسول الله صلى‌الله‌عليه‌وآله على حقيقة »

(من لا يحضره الفقيه ؛ مؤسسه نشر اسلامی وابسته جامعه مدرسین؛ ج‏2 ؛ ص584)

P. S. : 
Il est aussi bon de savoir que les passages du hadith en question, que nous avons cités ci-dessus, se contredisent !


-Le premier dit : La méconnaissance de la luminosité équivaut le Taqsîr, le Nasb et le Shak [scepticisme].


-Le deuxième dit : La reconnaissance ne peut être acquise que par un croyant éprouvé, parachevé et clairvoyant, un Ange Mouqarrab [proche] ou un Messager Moursal !
Dans ce cas-là, beaucoup d’entre les anges, les Messagers et les croyants seraient des Nassibî, sceptiques et Mouqassir, (à Dieu ne plaise !). Car ce n’est pas tous les Messagers qui sont Moursal et ce n’est pas tous les anges qui sont proches !

A suivre !

Louange à Allah qui nous désigna parmi ceux qui s’attachèrent à la wilayat de l’Émir des croyants ainsi que celle des Imams Infaillibles que les bénédictions d’Allah soient sur eux.

الْحَمْدُ لِلَّهِ الَّذِی جَعَلَنَا مِنَ الْمُتَمَسِّکِینَ بِوِلاَیَةِ أَمِیرِ الْمُؤْمِنِینَ عَلیِّ بنِ أَبِی طالِب وَ الْأَئِمَّةِ عَلَیْهِمُ السَّلاَمُ

Que la bénédiction et la miséricorde d’Allah soient sur ceux qui ont choisi et suivi le droit chemin.

L’Islam véridique est le chiisme

Sunnisme.net

Dimanche, le 09 juin 2019

Références : 
[1]-Kitâb ul-Atîq, page 68
[2]-Idem, page 75
[3]-Man Lâ Yahzoroh ul-Faqîh, tome 2 page 584.

Share This: