Quelles sont les maladies spirituelles qui peuvent atteindre l’âme ?

Question :
Quelles sont les maladies spirituelles qui peuvent atteindre l’âme ?

Réponse :


Les maladies spirituelles telles que l’orgueil, l’infatuation, l’ostentation, l’envie, la ruse, sentiment d’infériorité etc. sont parmi de nombreuses autres qui peuvent atteindre l’homme contemporain.

Sachant que le Saint-Coran a été descendu pour guider l’homme vers Allah et vers les perfections morales, nous signalons qu’il existe 1150 versets coraniques à peu près qui traitent ce genre de maladies.

Car pour atteindre les perfections morales et spirituelles, il faut d’abord assurer la santé morale en soignant les maladies spirituelles.

Voici les maladies spirituelles les plus courantes selon l’islam :

1-La négligence :


Tout le monde (excepté les infaillibles) peut-être atteint par la maladie de la négligence qui a de différents niveaux de sévérité.

Un des grands bienfaits qu’Allah a laissé à l’homme en tant que dépôt, est la raison / le bon sens.
Elle est considérée comme un prophète interne.
C’est via elle que l’homme doit acquérir la connaissance, éviter l’égarement et découvrir et accepter la vérité que présentent les Prophètes et les guides religieux [Imams Infaillibles] que la paix soit sur eux.

Beaucoup d’entre les Messagers et tous les 11 premiers Imams Infaillibles (pse) ont été opprimés et assassinés par des êtres humains.

Pour éviter que l’homme fasse la même chose avec son prophète interne, Allah le plaça à l’intérieur de l’homme, un endroit inaccessible.
Mais l’homme menace sa raison d’une autre manière, c’est à dire : par la négligence en ne se servant pas de ses yeux, ses oreilles et son cœur spirituel afin de se diriger vers le droit chemin jusqu’à ce que sa raison soit marginalisée.

2-L’aveuglement intérieur :


C’est à dire : l’individu atteint arrive à voir les choses avec ses yeux. Mais ne voit que ce qu’il veut et il ferme ses yeux aux preuves et arguments que les Messagers et les Imams alayhim us-Salam lui présentent.
De ce fait, Allah rendra aveugles dans l’Au-delà, les aveugles spirituels de ce bans-monde :
Et quiconque aura été aveugle ici-bas, sera aveugle dans l’au-delà, et sera plus égaré [encore] par rapport à la bonne voie.[01]

Un des remèdes que le coran présente pour soigner cette maladie, consiste à voyager sur la Terre, afin d’améliorer l’intelligence et tirer des leçons de la fin des peuples antérieurs afin d’atteindre la clairvoyance et pouvoir comprendre, connaitre et adhérer à la vérité :

Que ne voyagent-ils sur la terre afin d’avoir des cœurs pour comprendre, et des oreilles pour entendre ? Car ce ne sont pas les yeux qui s’aveuglent, mais, ce sont les cœurs dans les poitrines qui s’aveuglent.[02]

3-La surdité :


La surdité spirituelle qui empêche l’homme d’entendre et comprendre la vérité et y adhérer, est une des pires maladies spirituelles selon le Coran qui peuvent toucher l’homme :

Nous avons destiné beaucoup de djinns et d’hommes pour l’Enfer. Ils ont des cœurs, mais ne comprennent pas. Ils ont des yeux, mais ne voient pas. Ils ont des oreilles, mais n’entendent pas. Ceux-là sont comme les bestiaux, même plus égarés encore. Tels sont les insouciants.[03]

Celui qu’Allah guide, c’est lui le bien-guidé et ceux qu’Il égare… tu ne leur trouveras jamais d’alliés en dehors de Lui et au Jour de la Résurrection, Nous les rassemblerons traînés sur leurs visages, aveugles, muets et sourds. L’Enfer sera leur demeure: chaque fois que son feu s’affaiblit, Nous leur accroîtrons la flamme ardente.[04]

Donc pour éviter cette maladie, il faut s’habituer à entendre et comprendre la vérité et y adhérer.

4-Le mutisme spirituel :


Celui qui est n’a pas la volonté d’utiliser sa langue pour prononcer, attester et défendre la vérité et les croyances véridiques [les Shahâdatayn, l’islam, le prophète (sawaws) et les Ahl ul Beit (pse)] et invoquer et prier Allah le Tout-Puissant, est en réalité un muet spirituel, même s’il arrive à s’exprimer sur le monde matériel et à dire des choses illicites ou/et inutiles.
Allah le Tout-Puissant a promis de ressusciter ces muets spirituels en étant muets dans l’Au-delà pour faire référence à leur égarement lié à leur mutisme spirituel dans ce bas-monde.[05]

5-Les différentes maladies qui peuvent atteindre le cœur spirituel :

A-Le cœur spirituel aveugle :

Dans cette situation, bien que l’homme arrive à voir dans l’univers, les signes de l’existence, de la sagesse et de la puissance infinie d’Allah, il reste indifférent et ne raisonne pas.

Le Saint-Coran dit à ce sujet :

Que ne voyagent-ils sur la terre afin d’avoir des cœurs pour comprendre, et des oreilles pour entendre ? Car ce ne sont pas les yeux qui s’aveuglent, mais, ce sont les cœurs dans les poitrines qui s’aveuglent.[06]

Un tel malade spirituel, doit se poser des questions et se forcer à réfléchir sur la philosophie et la sagesse qui sont derrière la création.
C’est en faisant des efforts qu’il pourra rendre la clairvoyance à son cœur spirituel.

B-Le cœur verrouillé :

Dans cette situation, c’est l’homme qui verrouille et obscurcit volontairement son cœur en fermant ses yeux et ses oreilles à la vérité comme suit :

Ne méditent-ils pas sur le Coran ? Ou y a-t-il des cadenas sur leurs cœurs ?[07]

أَفَلا يَتَدَبَّرُونَ الْقُرْآنَ أَمْ عَلَى قُلُوبٍ أَقْفَالُهَا

C-L’endurcissement du cœur :


Allah le Très-Haut dit au sujet de celui dont le cœur s’est endurci :

Puis, et en dépit de tout cela, vos cœurs se sont endurcis; ils sont devenus comme des pierres ou même plus durs encore; car il y a des pierres d’où jaillissent les ruisseaux, d’autres se fendent pour qu’en surgisse l’eau, d’autres s’affaissent par crainte d’Allah. Et Allah n’est certainement jamais inattentif à ce que vous faites.[08]

D-Le cœur rouillé :

Un des cœurs malades, est celui qui est rouillé.
En raison de négligence et de manque de piété, le cœur sera souillé, non seulement par les péchés, mais aussi par le manque de spiritualité et l’insuffisance d’actes de piété.
Un tel cœur deviendra au fil du temps, incapable de percevoir la vérité et à y adhérer.

Allah le Tout-Puissant dit à ce sujet :

Qui, lorsque Nos versets lui sont récités, dit: « [Ce sont] des contes d’anciens ! »
Pas du tout, mais ce qu’ils ont accompli rouille leurs cœurs.[09]

كَلَّا بَلْ رَانَ عَلَى قُلُوبِهِم مَّا كَانُوا يَكْسِبُونَ

6-L’orgueil :

L’orgueil est un sentiment exagéré de sa propre valeur ou estime excessive de soi-même, qui porte à se mettre au-dessus des autres.

Il est donc un des caractères inacceptables qui existent malheureusement chez la plupart des êtres humains, mais son niveau de sévérité varie d’une personne à l’autre.

Selon les oulémas d’Akhlâq, l’orgueil est à l’origine de la plupart des comportements inappropriés, des péchés, des désobéissances et des crimes des êtres humains.

Le Saint-Coran a souligné à plusieurs reprises le rôle majeur et dévastateur qu’a joué l’orgueil, dans la corruption, l’égarement et l’anéantissement des êtres humains, au cours de l’histoire.

L’orgueil est constituée de trois étapes :

A-L’homme s’attribue d’abord un rang.
B-Il attribue ensuite un rang à quelqu’un d’autre.
C-Il considère son rang plus élevé que celui de l’autre personne.

Alors que le Saint-Coran dit :

Et à Lui la grandeur dans les cieux et la terre. Et c’est Lui le Puissant, le Sage.[10]

وَ لَهُ الْکِبْرِیَاءُ فِی السَّماوَاتِ و َالْاَرْضِ وَ هُوَ الْعَزِیزُ الْحَکِیمُ

De ce fait, la grandeur appartient uniquement à l’Essence d’Allah. Et à part Lui, tout (y compris l’homme) est pauvre absolu.

Celui qui est atteint par cette maladie s’appelle alors orgueilleux.

La première créature qui périt définitivement à cause de son orgueil, ce fut Iblis :

Et lorsque Nous demandâmes aux Anges de se prosterner devant Adam, ils se prosternèrent à l’exception d’Iblis qui refusa, s’enfla d’orgueil et fut parmi les infidèles.[11]

وَإِذْ قُلْنَا لِلْمَلَائِكَةِ اسْجُدُوا لِآدَمَ فَسَجَدُوا إِلَّا إِبْلِيسَ أَبَىٰ وَاسْتَكْبَرَ وَكَانَ مِنَ الْكَافِرِينَ

Si l’homme aussi, il est touché par la maladie de l’orgueil, et que son obstination l’empêche d’aller chercher le remède, son cœur sera scellé et enfermé dans les ténèbres et ne découvrira jamais la lumière de la vérité :

Certes les infidèles ne croient pas, cela leur est égal, que tu les avertisses ou non: ils ne croiront jamais.

Allah a scellé leurs cœurs et leurs oreilles; et un voile épais leur couvre la vue; et pour eux il y aura un grand châtiment.[12]

Il existe plusieurs sous-types d’orgueil :

A-L’orgueil envers Allah :

Au cours de l’histoire, il y a eu des gens qui firent preuve d’orgueil, mais ils furent tous incapables d’empêcher Allah le Tout-Puissant de mettre un terme à leur vie et de les faire retourner à la terre.

Nous vous citons ici l’exemple de Pharaon :

Pharaon était hautain sur terre; il répartit en clans ses habitants, afin d’abuser de la faiblesse de l’un d’eux: Il égorgeait leurs fils et laissait vivantes leurs femmes. Il était vraiment parmi les fauteurs de désordre.[13]

إِنَّ فِرْعَوْنَ عَلَا فِي الْأَرْضِ وَجَعَلَ أَهْلَهَا شِيَعًا يَسْتَضْعِفُ طَائِفَةً مِّنْهُمْ يُذَبِّحُ أَبْنَاءَهُمْ وَيَسْتَحْيِي نِسَاءَهُمْ ۚ إِنَّهُ كَانَ مِنَ الْمُفْسِدِينَ

[Pharaon] rassembla [les gens] et leur fit une proclamation, et dit: « C’est moi votre Seigneur, le très-haut. »[14]

فَحَشَرَ فَنَادَى * فَقَالَ أَنَا رَبُّكُمُ الأَعْلَى

Et Nous avons alors envoyé sur eux l’inondation, les sauterelles, les poux (ou la calandre), les grenouilles et le sang, comme signes explicites. Mais ils s’enflèrent d’orgueil et demeurèrent un peuple criminel.[15]

Et Allah explique comment Il a mis un terme à l’existence de Pharaon et de ses partisans :

Alors Nous Nous sommes vengés d’eux; Nous les avons noyés dans les flots, parce qu’ils traitaient de mensonges Nos signes et n’y prêtaient aucune attention.[16]

B-L’orgueil envers les Messagers et les Infaillibles (pse) :

Allah le Tout-Puissant a désigné des créatures d’origine humaine, comme ses Prophètes et ses Preuves envers les êtres humains afin que leurs paroles et messages soient compréhensibles :

Mais il y a eu toujours des infidèles et des polythéistes orgueilleux qui ne supportaient pas que des êtres humains soient élus comme Messagers d’Allah et leur reprochaient le fait qu’ils n’étaient pas des anges :

Et rien n’empêcha les gens de croire, quand le guide leur est parvenu, si ce n’est qu’ils disaient: « Allah envoie-t-Il un être humain-Messager ? »[17]

وَمَا مَنَعَ النَّاسَ أَن يُؤْمِنُوا إِذْ جَاءَهُمُ الْهُدَىٰ إِلَّا أَن قَالُوا أَبَعَثَ اللَّهُ بَشَرًا رَّسُولًا

Mais ils [les gens] dirent: « Vous n’êtes que des hommes comme nous. Le Tout Miséricordieux n’a rien fait descendre et vous ne faites que mentir. »[18]

قَالُوا مَا أَنتُمْ إِلَّا بَشَرٌ مِّثْلُنَا وَمَا أَنزَلَ الرَّحْمَٰنُ مِن شَيْءٍ إِنْ أَنتُمْ إِلَّا تَكْذِبُونَ

Il en est ainsi parce que leurs messagers leur venaient avec des preuves évidentes, et qu’ils ont dit: « Sont-ce des hommes qui nous guideront ? » Ils mécrurent alors et se détournèrent et Allah Se passa [d’eux] et Allah Se suffit à Lui-même et Il est Digne de louange.[19]

ذَٰلِكَ بِأَنَّهُ كَانَت تَّأْتِيهِمْ رُسُلُهُم بِالْبَيِّنَاتِ فَقَالُوا أَبَشَرٌ يَهْدُونَنَا فَكَفَرُوا وَتَوَلَّوا ۚ وَّاسْتَغْنَى اللَّهُ ۚ وَاللَّهُ غَنِيٌّ حَمِيدٌ

Allah le Tout-Puissant explique dans son livre, la fin de ceux qui refusent de croire aux Messagers :

43 Nulle communauté ne peut avancer ni reculer son terme.

44 Ensuite, Nous envoyâmes successivement Nos messagers. Chaque fois qu’un messager se présentait à sa communauté, ils le traitaient de menteur. Et Nous les fîmes succéder les unes aux autres [dans la destruction], et Nous en fîmes des thèmes de récits légendaires. Que disparaissent à jamais les gens qui ne croient pas !

45 Ensuite, Nous envoyâmes Musa (Moïse) et son frère Harun (Aaron) avec Nos prodiges et une preuve évidente,

46 vers Fir’awn (Pharaon) et ses notables mais ceux-ci s’enflèrent d’orgueil: ils étaient des gens hautains.

47 Ils dirent: « Croirons-nous en deux hommes comme nous dont les congénères sont nos esclaves. »

48 Ils les traitèrent [tous deux] de menteurs et ils furent donc parmi les anéantis.[20]

Il y a eu aussi des gens orgueilleux parmi les entourages du Messager d’Allah (sawaws) qui l’empêchèrent de rédiger son testament et qui usurpèrent le pouvoir, opprimèrent et massacrèrent sa famille en menant un coup d’état après son martyre :

Lorsque le mal du Prophète (sawaws) devint plus intense, il dit : « Apportez-moi sur quoi écrire afin [que je vous dicte] d’écrire ce qui vous évitera après moi de vous égarer !» Et Omar d’intervenir : «Le mal domine le Prophète (sawaws); nous avons le livre d’Allah il nous suffit.» Les présents divergèrent alors et les voix [s’élevèrent] bruyantes. Le Prophète : « Levez-vous et laissez-moi! Il ne sied qu’on se dispute en ma présence.» et Ibn Abbas de continuer en sortant : « Le malheur, tout le malheur, réside/résidait dans l’obstacle qui fut dressé entre le Messager de Dieu (sawaws) et son écrit.»[21]

حَدَّثَنَا يَحْيَى بْنُ سُلَيْمَانَ، قَالَ حَدَّثَنِي ابْنُ وَهْبٍ، قَالَ أَخْبَرَنِي يُونُسُ، عَنِ ابْنِ شِهَابٍ، عَنْ عُبَيْدِ اللَّهِ بْنِ عَبْدِ اللَّهِ، عَنِ ابْنِ عَبَّاسٍ، قَالَ لَمَّا اشْتَدَّ بِالنَّبِيِّ صلى الله عليه وسلم وَجَعُهُ قَالَ ‏ »‏ ائْتُونِي بِكِتَابٍ أَكْتُبُ لَكُمْ كِتَابًا لاَ تَضِلُّوا بَعْدَهُ ‏ »‏‏.‏ قَالَ عُمَرُ إِنَّ النَّبِيَّ صلى الله عليه وسلم غَلَبَهُ الْوَجَعُ وَعِنْدَنَا كِتَابُ اللَّهِ حَسْبُنَا فَاخْتَلَفُوا وَكَثُرَ اللَّغَطُ‏.‏ قَالَ ‏ »‏ قُومُوا عَنِّي، وَلاَ يَنْبَغِي عِنْدِي التَّنَازُعُ ‏ »‏‏.‏ فَخَرَجَ ابْنُ عَبَّاسٍ يَقُولُ إِنَّ الرَّزِيَّةَ كُلَّ الرَّزِيَّةِ مَا حَالَ بَيْنَ رَسُولِ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم وَبَيْنَ كِتَابِهِ‏.‏

Alors qu’Allah le Tout-Puissant ordonne d’obéir à son Messager et au Calife de son Messager :

Ô les croyants! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement.[22]

يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا أَطِيعُوا اللَّهَ وَأَطِيعُوا الرَّسُولَ وَأُولِي الْأَمْرِ مِنْكُمْ

Il dit aussi au sujet de ceux qui refusent ouvertement de se soumettre aux ordres du Messager d’Allah (sawaws) :

Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son messager ont décidé d’une chose d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, s’est égaré certes, d’un égarement évident.[23]

إِذَا قَضَى اللَّهُ وَرَسُولُهُ أَمْرًا أَنْ يَكُونَ لَهُمُ الْخِيَرَةُ مِنْ أَمْرِهِمْ وَمَنْ يَعْصِ اللَّهَ وَرَسُولَهُ فَقَدْ ضَلَّ ضَلالا مُبِينًا

C-L’orgueil envers les livres d’Allah :

Au cours de l’histoire, chaque fois qu’un livre divin fut descendu, il y eut des gens dont l’orgueil faisait en sorte qu’ils le rejettent.

Allah le Tout-Puissant dit à ce sujet dans le Saint-Coran :

30 Et quand la Vérité leur vint, ils dirent: « C’est de la magie et nous n’y croyons pas. »
31 Et ils dirent: « Pourquoi n’a-t-on pas fait descendre ce Coran sur un haut personnage de l’une des deux cités ? » (la Mecque et Tâ’îf).[24]

D-L’orgueil envers les gens :

L’Imam Sadeq (psl) dit :

« Personne ne fait preuve d’orgueil, sans qu’il ne ressente une humiliation à l’intérieur de lui. »[25]

محمد بن يحيى، عن محمد بن أحمد، عن بعض أصحابه، عن النهدي، عن يزيد بن إسحاق شعر، عن عبد الله بن المنذر، عن عبد الله بن بكير قال: قال أبو عبد الله (عليه السلام): ما من أحد يتيه إلا من ذلة يجدها في نفسه، وفي حديث آخر عن أبي عبد الله (عليه السلام) قال: ما من رجل تكبر أو تجبر إلا لذلة وجدها في نفسه

نام کتاب : الكافي- ط الاسلامية نویسنده : الشيخ الكليني جلد : 2 صفحه : 312

Allah cite Qarun en exemple dans le Saint-Coran pour illustrer le cas de ceux qui font preuve de l’orgueil envers les gens :

En vérité, Qarun (Coré) était du peuple de Musa (Moïse) mais il était empli de violence envers eux. Nous lui avions donné des trésors dont les clefs pesaient lourd à toute une bande de gens forts. Son peuple lui dit: « Ne te réjouis point. Car Allah n’aime pas les arrogants.

Et recherche à travers ce qu’Allah t’a donné, la Demeure dernière. Et n’oublie pas ta part en cette vie. Et sois bienfaisant comme Allah a été bienfaisant envers toi. Et ne recherche pas la corruption sur terre. Car Allah n’aime point les corrupteurs. »[26]

Et Il leur promet l’enfer :

Et quand on lui dit: « Redoute Allah », l’orgueil criminel s’empare de lui. L’Enfer lui suffira, et quel mauvais lit, certes ![27]

Les principaux facteurs qui sont à l’origine de l’orgueil :

-L’acquisition de la science/ connaissance
-Les biens et le capital
-Les enfants
-La beauté
-L’autorité
-L’appartenance à une classe sociale haute.

Allah le Tout-Puissant dit dans le Saint-Coran :

18 Et ne détourne pas ton visage des hommes, et ne foule pas la terre avec arrogance: car Allah n’aime pas le présomptueux plein de gloriole.

19 Sois modeste dans ta démarche, et baisse ta voix, car la plus détestée des voix, c’est bien la voix des ânes. »[28]

L’Imam Ali (psl) interprète ces versets coraniques en disant :
Je m’étonne du comportement de l’orgueilleux qui, jadis, était une gouttelette et sera demain une charogne.[29]

وَعَجِبْتُ لِلْمُتَكَبِّرِ الَّذِي كَانَ بِالْأَمْسِ نُطْفَةً، وَيَكُونُ غَداً جِيفَةً.

Et voilà ce qu’Allah le Tout-Puissant a promis aux orgueilleux :

Franchissez les portes de l’Enfer pour y demeurer éternellement. Qu’il est mauvais le lieu de séjour des orgueilleux ![30]

ادْخُلُوا أَبْوَابَ جَهَنَّمَ خَالِدِينَ فِيهَا ۖ فَبِئْسَ مَثْوَى الْمُتَكَبِّرِينَ

7-L’infatuation (‘oujb) :

L’une des maladies spirituelles qu’on doit prévenir ou soigner si l’on est déjà atteinte, s’appelle ‘Oujb ou l’infatuation qui consiste à considérer ses bons actes et ses succès comme étant « énormes » et à s’en prétendre le seul auteur.

Allah le Très-Haut évoque cette maladie dans les versets suivants du Saint-Coran :

32 Donne-leur l’exemple de deux hommes: à l’un d’eux Nous avons assigné deux jardins de vignes que Nous avons entourés de palmiers et Nous avons mis entre les deux jardins des champs cultivés.

33 Les deux jardins produisaient leur récolte sans jamais manquer. Et Nous avons fait jaillir entre eux un ruisseau.

34 Et il avait des fruits et dit alors à son compagnon avec qui il conversait: « Je possède plus de biens que toi, et je suis plus puissant que toi grâce à mon clan. »

35 Il entra dans son jardin coupable envers lui-même [par sa mécréance]; il dit: « Je ne pense pas que ceci puisse jamais périr,

36 et je ne pense pas que l’Heure viendra. Et si on me ramène vers mon Seigneur, je trouverai certes meilleur lieu de retour que ce jardin.

37 Son compagnon lui dit, tout en conversant avec lui: « Serais-tu mécréant envers Celui qui t’a créé de terre, puis de sperme et enfin t’a façonné en homme ?

38 Quant à moi, c’est Allah qui est mon Seigneur; et je n’associe personne à mon Seigneur.

39 En entrant dans ton jardin, que ne dis-tu: « Telle est la volonté (et la grâce) d’Allah ! Il n’y a de puissance que par Allah. » Si tu me vois moins pourvu que toi en biens et en enfants,[31]

N’as-tu pas vu ceux-là qui se déclarent purs ? Mais c’est Allah qui purifie qui Il veut; et ils ne seront point lésés, fût-ce d’un brin de noyau de datte.[32]

ceux qui évitent les plus grands péchés ainsi que les turpitudes et [qui ne commettent] que des fautes légères. Certes, le pardon de Ton Seigneur est immense. C’est Lui qui vous connaît le mieux quand Il vous a produits de terre, et aussi quand vous étiez des embryons dans les ventres de vos mères. Ne vantez pas vous-mêmes votre pureté; c’est Lui qui connaît mieux ceux qui [Le] craignent.[33]

8-L’ostentation (Riyâ)

Elle est l’une des plus dangereuses maladies spirituelles selon l’islam, via laquelle le Satan parvient à invalider les actes de piété du Croyant.

Les actes d’adorations et les bonnes œuvres doivent être accomplis pour la satisfaction d’Allah et le rapprochement envers Lui, sinon quels que soient leurs qualité et nombre, ils seront vains et n’auront aucune rétribution auprès d’Allah.

Selon les hadiths des Infaillibles (pse), il ne faut absolument pas souiller son intention – dans les actes d’adoration – par l’ostentation quel qu’en soit le degré.

Allah le Très-Haut souligne ce point important dans le verset suivant :

Ô les croyants ! N’annulez pas vos aumônes par un rappel ou un tort, comme celui qui dépense son bien par ostentation devant les gens sans croire en Allah et au Jour dernier. Il ressemble à un rocher recouvert de terre: qu’une averse l’atteigne, elle le laisse dénué. De pareils hommes ne tirent aucun profit de leurs actes. Et Allah ne guide pas les gens mécréants.[34]

9-L’envie / la jalousie (Hassad) :

Il s’agit d’un sentiment de désir mêlé d’irritation et de haine qu’éprouve quelqu’un contre ceux qui possèdent ce qu’il n’a pas.

L’envie est une maladie spirituelle qui extermine progressivement la foi et touche la plupart des gens :

Les principaux facteurs qui sont à l’origine de l’envie :

-La faiblesse de la pensée
-La faiblesse de la foi
-Le trouble de la personnalité
-La rancune et l’inimitié
-L’avarice native et l’envie de devenir célèbre
-La peur de la défaite face à son concurrent
-Le désir pour ce bas monde

Allah cite en exemple, l’assassinat de Hâbil (Abel) par son frère Qâbil (celui qui fut à l’origine du Cabalisme) et l’œuvre des frères de Yussuf, dans le Saint-Coran pour illustrer le cas de ceux qui envient les gens :

27 Et raconte-leur en toute vérité l’histoire des deux fils d’Adam. Les deux offrirent des sacrifices; celui de l’un fut accepté et celui de l’autre ne le fut pas. Celui-ci dit: « Je te tuerai sûrement. » -« Allah n’accepte, dit l’autre, que de la part des pieux. »

28 Si tu étends vers moi ta main pour me tuer, moi, je n’étendrai pas vers toi ma main pour te tuer: car je crains Allah, le Seigneur de l’Univers.

29 Je veux que tu partes avec le péché de m’avoir tué et avec ton propre péché: alors tu seras du nombre des gens du Feu. Telle est la récompense des injustes.

30 Son âme l’incita à tuer son frère. Il le tua donc et devint ainsi du nombre des perdants.

31 Puis Allah envoya un corbeau qui se mit à gratter la terre pour lui montrer comment ensevelir le cadavre de son frère. Il dit: « Malheur à moi ! Suis-je incapable d’être, comme ce corbeau, à même d’ensevelir le cadavre de mon frère ? » Il devint alors du nombre de ceux que ronge le remords.[35]

4 Quand Yusuf (Joseph) dit à son père: « Ô mon père, j’ai vu [en songe], onze étoiles, et aussi le soleil et la lune; je les ai vus prosternés devant moi. »

5 « Ô mon fils, dit-il, ne raconte pas ta vision à tes frères car ils monteraient un complot contre toi; le Diable est certainement pour l’homme un ennemi déclaré.

8 quand ceux-ci dirent: « Yussuf (Joseph) et son frère sont plus aimés de notre père que nous, alors que nous sommes un groupe bien fort. Notre père est vraiment dans un tort évident.

9 Tuez Yusuf (Joseph) ou bien éloignez-le dans n’importe quel pays, afin que le visage de votre père se tourne exclusivement vers vous, et que vous soyez après cela des gens de bien ».[36]

10-La rancune / la haine [envers les croyants]

Le croyant doit prier Allah en permanence de ne laisser son cœur se souiller par la haine envers aucun autre croyant.

Et s’il a y dans son cœur un sentiment de haine envers les autres croyants, il doit se soigner le plus vite possible en priant Allah de l’aider à vaincre et éliminer sa haine illégitime.

11-Le désir [matérialisme]

Il s’agit d’un état d’esprit orienté vers la recherche des satisfactions matérielles.

Apaiser son désir est un besoin naturel de l’être humain.
Mais cela doit se faire de façon modérée et raisonnable.
Sinon le désir parviendra à vaincre et marginaliser la raison et dominer l’homme jusqu’au dernier jour de sa vie.

Les versets suivants du Saint-Coran expliquent comment renforcer sa foi par la piété, pour faire face à la montée du désir :

19 Oui, l’homme a été créé instable [très inquiet];
20 quand le malheur le touche, il est abattu;
21 et quand le bonheur le touche, il est grand refuseur.
22 Sauf ceux qui pratiquent la Salat
23 qui sont assidus à leurs Salats,
24 et sur les biens desquels il y a un droit bien déterminé [la Zakat]
25 pour le mendiant et le déshérité;[37]

12-Le sentiment d’infériorité

Un imposteur est celui qui se sent nativement inférieur, c’est pourquoi il abuse de la confiance d’autrui par des mensonges, en usurpant une qualité.

Le Messager d’Allah (sawaws) dit à ce sujet :

Le menteur ne ment qu’à cause de son sentiment d’infériorité.[38]

وعن النبيّ ( صلّى الله عليه وآله ) ، قال : « لا يكذب الكاذب إلا من مهانة نفسه …».

Parfois celui qui souffre d’un complexe d’infériorité, pense pouvoir s’en débarrasser en humiliant d’autres personnes.
Par conséquent, cette maladie spirituelle fera en sorte que la personne atteinte commette un grand péché selon le Saint-Coran :

57 Ceux qui offensent Allah et Son messager, Allah les maudit ici-bas, comme dans l’au-delà et leur prépare un châtiment avilissant.
58 Et ceux qui offensent les croyants et les croyantes sans qu’ils l’aient mérité, se chargent d’une calomnie et d’un péché évident.
[39]

13-La ruse :


Ceux qui l’emploient, sont des hypocrites qui ignorent la sagesse infinie et l’omniscience d’Allah le Tout-Puisant :

8 Parmi les gens, il y a ceux qui disent: « Nous croyons en Allah et au Jour dernier ! » tandis qu’en fait, ils n’y croient pas.
9 Ils cherchent à tromper Allah et les croyants; mais ils ne trompent qu’eux-mêmes, et ils ne s’en rendent pas compte.[40]

Allah explique en détail la vraie personnalité des hypocrites dans les versets coraniques suivants et leur promet un châtiment douloureux :

10 Il y a dans leurs cœurs une maladie (de doute et d’hypocrisie), et Allah laisse croître leur maladie. Ils auront un châtiment douloureux, pour avoir menti.
11 Et quand on leur dit: « Ne semez pas la corruption sur la terre », ils disent: « Au contraire nous ne sommes que des réformateurs ! »
12 Certes, ce sont eux les véritables corrupteurs, mais ils ne s’en rendent pas compte.
13 Et quand on leur dit: « Croyez comme les gens ont cru », ils disent: « Croirons-nous comme ont cru les faibles d’esprit ? » Certes, ce sont eux les véritables faibles d’esprit, mais ils ne le savent pas.
14 Quand ils rencontrent ceux qui ont cru, ils disent: « Nous croyons » mais quand ils se trouvent seuls avec leurs diables, ils disent: « Nous sommes avec vous; en effet nous ne faisions que nous moquer (d’eux). »
15 C’est Allah qui Se moque d’eux et les endurcira dans leur révolte et prolongera sans fin leur égarement.
16 Ce sont eux qui ont troqué le droit chemin contre l’égarement. Eh bien, leur négoce n’a point profité. Et ils ne sont pas sur la bonne voie.[41]

14-La colère :

L’Islam met en garde contre la colère et ordonne de ne pas agir pendant qu’elle persiste -quelle qu’en soit la cause-, de la neutraliser par l’endurance et l’apaiser par l’évocation d’Allah :

Le Messager d’Allah (sawaws) dit :

La colère fait pourrir la foi, de même que le vinaigre fait pourrir le miel.[42]

L’Imam Sadeq (psl) dit :

La colère est la clé [la cause] de tous les maux.[43]

L’Imam Ali (psl) dit :
La colère fait pourrir la raison et éloigne du droit chemin.[44]

اَلْغَضَبُ یُفْسِدُ الاْلْبابَ وَ یُبْعِدُ مِنَ الصَّوابِ

L’importance de l’endurance selon l’islam :

L’Imam Sadeq (psl) dit :

L’endurance par rapport à la foi est comme la tête par rapport au corps. Celui qui n’a pas de tête, n’a pas de corps et celui qui n’endure pas, n’a pas de foi.[45]

أَبـُو عـَلِيٍّ الْأَشـْعـَرِيُّ عـَنْ أَحـْمـَدَ بـْنِ مـُحـَمَّدِ بْنِ عِيسَى عَنْ مُحَمَّدِ بْنِ سِنَانٍ عَنِ الْعَلَاءِ بْنِ فـُضـَيـْلٍ عـَنْ أَبِي عَبْدِ اللَّهِ ع قَالَ الصَّبْرُ مِنَ الْإِيمَانِ بِمَنْزِلَةِ الرَّأْسِ مِنَ الْجَسَدِ فَإِذَا ذَهَبَ الرَّأْسُ ذَهَبَ الْجَسَدُ كَذَلِكَ إِذَا ذَهَبَ الصَّبْرُ ذَهَبَ الْإِيمَانُ

L’évocation d’Allah, la meilleure solution pour se tranquilliser le cœur :

Ceux qui ont cru, et dont les cœurs se tranquillisent à l’évocation d’Allah. » N’est-ce point par l’évocation d’Allah que se tranquillisent les cœurs ?[46]

الَّذِينَ آمَنُوا وَتَطْمَئِنُّ قُلُوبُهُم بِذِكْرِ اللَّهِ ۗ أَلَا بِذِكْرِ اللَّهِ تَطْمَئِنُّ الْقُلُوبُ

15-La stupidité :


La stupidité est une maladie spirituelle qui qui se manifeste par le manque d’intelligence, d’esprit, de conscience ou de bon sens.

Celui qui est atteint par la stupidité, demeurera indifférent vis à vis de la religion et de ses devoirs religieux et ne cherchera pas à connaître la vérité.

Allah l’Omniscient décrit le stupide dans le Saint-Coran comme suit :

Les Bédouins sont plus endurcis dans leur impiété et dans leur hypocrisie, et les plus enclins à méconnaître les préceptes qu’Allah a révélés à Son messager. Et Allah est Omniscient et Sage.[47]

Louange à Allah qui nous désigna parmi ceux qui s’attachèrent à la wilayat de l’émir des croyants ainsi que celle de ses enfants Infaillibles que les bénédictions d’Allah soient sur eux.

الْحَمْدُ لِلَّهِ الَّذِی جَعَلَنَا مِنَ الْمُتَمَسِّکِینَ بِوِلاَیَةِ أَمِیرِ الْمُؤْمِنِینَ عَلیِّ بنِ أَبِی طالِب وَ الْأَئِمَّةِ عَلَیْهِمُ السَّلاَمُ

Que la bénédiction et la miséricorde d’Allah soient sur ceux qui ont choisi et suivi le droit chemin.

L’Islam véridique est le chiisme

Sunnisme.net
Vendredi, le 12 juin 2020

Références :

[01]-Saint Coran, sourate El-Isrâ, verset 72
[02]-Ibid, sourate El-Haj, verset 22
[03]-Ibid, sourate El-A’râf, verset 179
[04]-Ibid, sourate El-Isrâ, verset 97
[05]-Ibid
[06]-Ibid, sourate El-Haj, verset 46
[07]-Ibid, sourate El-Muhammad (sawaws), verset 24
[08]-Ibid, sourate El-Baqara, verset 74
[09]-Ibid, sourate El-Moutaffifin, versets 13 & 14
[10]-Ibid, sourate El-Jathiya, verset 37
[11]-Ibid, sourate El-Baqara, verset 34
[12]-Ibid, versets 06 & 07
[13]-Ibid, sourate El-Qaçace, verset 7
[14]-Ibid, sourate El-Nazi’ât, versets 23 & 24
[15]-Ibid, sourate El-A’râf, verset 133
[16]-Ibid, verset 136
[17]-Ibid, sourate El-Isrâ, verset 94
[18]-Ibid, sourate El-Yassîn, verset 15
[19]-Ibid, sourate Et-Taghâboun, verset 06
[20]-Ibid, sourate El-Mouminoun, versets 43 à 48
[21]-Sahih Bukhârî, tome 1, Hadith N°114
[22]-Saint-Coran, sourate El-Nissâ, verset 59
[23]-Ibid, sourate El-Ahzâb, verset 36
[24]-Ibid, sourate El-Zoukhrouf, versets 30 & 31
[25]-Al-Kâfî, tome 2, page 312
[26]-Saint-Coran, sourate El-Qaçace, versets 76 & 77
[27]-Ibid, sourate El-Baqara, verset 106
[28]-Ibid, sourate El-Luqmân, versets 18 & 19
[29]-Nahj ul-Balâgha, maxime 123
[30]-Saint-Coran, sourate El-Ghâfir, verset 76
[31]-Ibid, sourate El-Kahf, versets 32 à 39
[32]-Ibid, sourate El-Kahf, verset 49
[33]-Ibid, sourate En-Najm, verset 32
[34]-Ibid, sourate El-Baqara, verset 264
[35]-Ibid, sourate El-Mâïda, versets 27 à 31
[36]-Ibid, sourate El-Yussuf, versets 4, 5, 8 & 9
[37]-Ibid, sourate El-Mi’râj, versets 19 à 25
[38]-Moustadrak ul-Waçâél, tome 09, page 85
[39]-Saint-Coran, sourate El-Ahzâb, versets 57 & 58
[40]-Ibid, sourate El-Baqara, versets 8 & 9
[41]-Ibid, versets 10 à 16
[42]-Al-Kâfî, tome 3, page 415
[43]-Ibid
[44]-Ghurar ul-Hikam, hadith 1356
[45]-Al-Kâfî, tome 3, page 140
[46]-Saint Coran, sourate Er-Ra’d, verset 28
[47]-Ibid, sourate Et-Tawba, verset 97

Share This:

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*