Étiquette : chair

Le sunnisme : la viande de hyène est Halal !

La hyène est une prédatrice qui se nourrit également des cadavres des animaux déjà chassés par d’autres prédateurs.Elle est donc parmi les animaux les plus susceptibles de transmettre de nombreuses maladies dues à des agents infectieux : virus, bactéries et parasites.De ce fait, elle fait partie des animaux que ni les prédateurs et ni les […]

Le sunnisme : il est permis de prier derrière un homme-chèvre et de le sacrifier par la suite !

  ‘Abdul Jalil ‘Issâ, un savant sunnite omarite a cité certaines fatwas scandaleuses de ses coreligionnaires dont nous vous citons deux, ci-dessous : Question : Si un homme entre dans le ventre d’une femme par en dessous, il lui est obligatoire de faire le Ghusl ou pas ? Réponse : S’il a pénétré par ses […]

Le sunnisme : « Imam » chafii : il est permis de manger la chair des Prophètes !

cannibalisme faisant partie de la législation sunnite

Preuve irréfutable de la barbarie, de l’anthropophagie et du cannibalisme dans le sunnisme; Certes, Il vous est interdit la chair d’une bête morte, le sang, la viande de porc et ce sur quoi on a invoqué un autre qu’Allah. Il n’y a pas de péché sur celui qui est contraint sans toutefois abuser ni transgresser, […]

Le sunnisme : les ordonnances illicites d’Ibn Sina (Avicenne), première partie

Vous sont interdits la bête trouvée morte, le sang, la chair de porc, ce sur quoi on a invoqué un autre nom que celui d’Allah [Saint Coran/Ma-ida/03] Omar Ibn Oudhina écrivit à l’Imam Sadeq (psl) : L’on envoya à un homme un médicament pour soigner sa pathologie hémorroïdaire, qui contient d’ailleurs une tasse de vin […]

Le sunnisme : « Imam » Chafii : il est permis de manger la chair du mécréant {infidèle} !

cannibalisme faisant partie de la législation sunnite

Preuve irréfutable de la barbarie, de l’anthropophagie et du cannibalisme dans le sunnisme; Certes, Il vous est interdit la chair d’une bête morte, le sang, la viande de porc et ce sur quoi on a invoqué un autre qu’Allah. Il n’y a pas de péché sur celui qui est contraint sans toutefois abuser ni transgresser, […]

Close