Calendrier : complément du Sha’ban : l’anniversaire de la mort de Hafsa

 

Complément du mois de Sha’ban :

La mort de Hafsa :
En Sha’ban 45 hégirien Hafsa mourut et Marwan pria sur son cadavre. [1]
Hafsa fille d’Omar Ibn Khattab était d’abord l’épouse de Khunays ibn Abdallah. Après la mort de ce dernier Omar la maria au Messager d’Allah sallallahu alayhi wa alihi à qui et à la famille de qui elle faisait mal jusqu’à ce que le Messager d’Allah sallallahu alayhi wa alihi la dicorçat mais la reprit suite à la demande de certains d’entre ses entourages. [2]

Dans la bataille du chameau elle voulait accompagner Aicha, mais son frère Abdallah Ibn Omar l’en empêcha. Lorsque l’armée de l’imam Ali alayhi salam arriva à la station Dhi Qar , Aicha écrivit à Hafsa :
« l’info de l’abondance du nombre de notre armée est reçue par Ali Ibn Abi Talib et il a eu peur c’est pourquoi il s’est installé à Dhi Qar . Certes il ne rentrera pas survivant de cette guerre ».
Alors lorsque Hafsa reçut cette lettre elle rassembla les servantes et les chanteuses et ces dernières chantaient et récitaient des poésies dans lesquelles elles manquaient de respect à l’Émir des croyants alayhi salam. Et les femmes des Omeyyades les entouraient et faisaient aussi la fête. Omm Kolthum alayha salam fut au courant de cet événement et accompagnée par d’autres femmes avec des visages masqués elle se rendit à cette assemblée. Elles enlevèrent ensuite leurs niqabs. Hafsa fut surprise et mal à l’aise . Omm Kolthum alayha salam lui récita le verset 10 de la sourate Tahrim dans lequel Hafsa et Aicha sont comparées aux femmes mécréantes du Messager Lut et Messager Nuh (pse) et lui dit :
Si toi et Aicha vous entre-aidez à rabaisser mon père ce n’est pas étonnant , parce que vous avez auparavant fait la même chose avec mon Grand-Père le Messager d’Allah sallallahu alayhi wa alihi wa sallam. Hafsa se trouva humiliée, elle déchira donc la lettre d’Aicha et demanda à Omm Kolthum de ne pas continuer à  la dénoncer. [4]

Traduction :

Cheikh ul-Islam Ismaïl Safavî

sunnisme.net

—————————————————————————
Références :

[1]-Al-Mustadrak ‘Ala-s-Sahihayn, tome 4, page 15
[2]-‘Ayn ul-‘Ibra, page 41

[3]-al-Kaïfa Fi Ibtâl Tawbati al-Khatïa, page 15 de cheikh Mofid (ra)

Share This:

Close