Calendrier : Le 17 Ramadan l’anniversaire de la bataille de Badr

Vendredi le 17[1] ou dimanche le 19[2] Ramadan 02 hégirien la Grande Bataille de Badr se déroula.

Le nombre des combattants musulmans au cours de cette bataille fut limité à 313 dont entre 9 et 14 martyres et 70 capturés, alors que l’armée mécréante fut composée de 950 combattants dont 70 morts dont la moitié ou plus que la moitié perdit la vie par la main puissante de l’Imam Ali (psl)[3] et ce dernier participa indirectement dans le meurtre du reste des morts mécréants dans cette bataille.[4]
Dans cette guerre Abu Jahl al-Hishâm Ibn Moughayra al-Makhzumi l’ennemi mortel du Messager d’Allah (sawaws) s’annihila aussi.
Il s’appelait Hishâm, mais par sa méchanceté il était surnommé Abu Jahl qui fit de nombreuses fois mal au Noble Prophète (sawaws) en posant le placenta sur son dos, entre les deux épaules et de la cendre sur sa tête, en cassant sa dent par des pierres et l’insultant et le traitant de malade mental.
D’autre part Il assassina Soumayya la mère d’Ammâr al-Yasser (ra) par un coup de lance sur sa jambe après l’avoir sauvagement torturée.
Dans la bataille de Badr, deux frères Ançarits s’appelants Ma’âdh et Ma’udh décidèrent de l’assassiner par la haine qu’ils avaient de lui en raison des maux qu’il fit au Messager d’Allah (sawaws).
D’une façon ou d’une autre, ils lui donnèrent quelques coups. A ce moment-là l’un des deux frères se fit couper la main, mais elle resta encore accrochée à son corps par la peau. Lorsqu’il vit que sa main gênait son combat contre Abu Jahl et ses alliés, il la posa sous son pied et l’arracha définitivement. Puis il jeta Abu Jahl par terre.
Après la bataille, le Messager d’Allah (sawaws) demanda de lui donner des infos sur Abu Jahl.
Abdallah Ibn Mas’oud partit et piétina la poitrine d’Abu Jahl. Ce dernier retrouva la conscience et dit : Tu as posé ton pied sur un endroit assez élevé, j’aurais souhaité que mon assassin ne soit pas un paysan. Abdallah Ibn Mas’oud le décapita et ramena sa tête au Prophète (sawaws) et jeta devant lui.
Ce dernier (sawaws) remercia Allah le Tout-Puissant.[5]
Il eut la victoire dans cette bataille par le soutien divin et dit :
Aujourd’hui c’est un jour de fête (‘eid) et il faut remercier Dieu pour le bienfait qu’Il donna aux croyants.[6]

Calendrier islamique
L’islam véridique est le chiisme
sunnisme.net


 

Références :
[1]-Bihâr ul-Anwâr, tome 19, pages 292 & 376. Sahih Min As-Sirat, tome 5, pages 1 &136.
[2]-Al-Khiçâl, page 9
[3]-Tawdhih ul-Maqâcid, page 23
[4]-Muntakhab ut-Tawârîkh, pages 48 & 49. Al-Waqâye’ Wal-Hawadith, tome 1 pages 215 & 216.
[5]-Sahih Min As-Sirat, tome 5, pages 45 & 59, tome 8, page 87. Sharh Ihqâq ul-Haq, tome 3, page 227.
[6]-Bihâr ul-Anwâr, tome 19, page 258.

Share This:

Close