Calendrier : Le 17 Ramadan l’anniversaire de l’assassinat d’Aïcha

Dans la nuit du 17 Ramadan 58 hégirien [1] Aïcha fille d’Abubakr le deuxième Calife usurpateur fut assassinée par Mou’awiya le 4ème tyran usurpateur dans la sainte ville de Médina.[2]
Selon deux autres versions cet événement eut lieu le 29 Rajab[3] et le 30 Dhil Hajja.[4]

Le Messager d’Allah (sawaws) souhaitait voir la mort et les funérailles d’Aïcha avant de quitter ce bas monde. [5]

Ibn Abil Hadid rapporta :
Si le deuxième calife était à la place d’Ali (psl), il mutilerait certainement Aïcha, Mais l’Imam Ali (psl) était sage et patient.[6]
Lorsque Mou’awiya ordonna aux gens de prêter allégeance à son fils Yazid, Aïcha refusa en disant : tu as assassiné mon frère Muhammad et tu veux qu’on prête allégeance à ton fils Yazid ?
Mou’awiya eut peur qu’Aïcha semât la discorde à son encontre. Il creusa donc dans sa maison un puits, le remplit du chaux et puis posa un tapis cher dessus. Ensuite il installa un banc en dessus du tapis et invita Aïcha chez lui lors de la prière du ‘Ishâ.
Lorsqu’Aïcha entra dans la demeure de Mou’awiya, ce dernier l’invita à s’asseoir sur le banc. Dès qu’elle s’y assit, elle tomba dans le puits et s’annihila.
En effet Mou’awiya avait dans le puits enfoncé des lances empoisonnées par leurs bouts, c’est pourquoi Aïcha ne tarda pas à périr après sa chute.[7]

Aïcha avait un comportement hostile pendant et après le Vivant du Messager d’Allah (sawaws) envers ce dernier, sa fille la Sainte Fatima Zahra (sa), ses épouses et son frère et gendre l’Émir des croyants l’Imam Ali (psl). L’événement de la bataille du chameau et la mort d’une vingtaine de milliers de personnes survint à cause de la zizanie et du complot perpétrés par elle.[8]
Lors du martyre de la Sainte Fatima az-Zahra (sa), les épouses du Messager d’Allah (sawaws) vinrent présenter leurs condoléances à l’Imam Ali (psl) sauf Aïcha qui faisait semblant d’être malade, mais qui divulgua par la suite la vraie raison de son absence en proférant une parole signifiant sa joie du martyre de la Reine des femmes des deux mondes.[9]
L’un des plus explicites signes de sa haine envers l’Âme du Messager d’Allah, l’Imam Ali (psl) fut le fait qu’elle prénomma son esclave Abdulrahman le même prénom que l’assassin de l’Imam Ali (psl) et dit : c’est par l’amour que j’ai pour Abdul Rahmân Ibn Mouljam.[10]

Calendrier islamique
L’islam véridique est le chiisme
sunnisme.net


 


 

Références :
[1]-Moustadrak de Hâkim, tome 4, page 6
[2]-Faydh ul-‘Alâm, page 36
[3]-Ikhtîyârât, page 37
[4]-At-Tarâef, page 503
[5]-Sab’at Min As-Salaf, page 267
[6]-Bihâr ul-Anwâr, tome 33, page 93, Sharh Nahj ul-Balâgha, tome 17, page 254
[7]-Kâmil de Bahâyî, tome 2, page 270
[8]-Mosnad Ahmad, Sahih Bukhârî, Sahih Nissâyî, As-Sirat ul-Halabîya, Sahih Muslim
[9]-Sharh Nahj ul-Balâgha, tome 9, page 198
[10]-Al-Jamal de Cheikh Mofid, page 159

Share This:

Close