Karbala le saint et Yazid le maudit mentionnés dans le coran !

Share This:

 

Beaucoup d’exégètes du saint coran confirment que selon un récit authentifié rapporté de l’Imam al-Mahdi (psl), les lettres (Kaf, Ha, Ya, Ain, Sad/کهیعص ) citées dans le 1er verset de la sourate Maryam (Marie) sont en réalité les initiales des mots clés de l’événement de la tragédie de Karbala.

Ce récit est rapporté par S’ad Ibn Abdallah Qomi et les savants chiites des premiers siècles de l’hégire tel que cheikh Sadouq et Cheikh Tabarsi l’ont rapporté dans Kamâl ûd-Dine Wa Tamâm ûn-Ni’ma et Al-Ihtijaj.

Parmi les savants des derniers siècles de l’hégire,  il y a Seyyed Hashim Bahranî et Mouhammad Baqir Majlissi qui l’ont rapporté dans Tafsir ûl-Burhan et Bihar ûl-Anwâr.

sunnisme.net / Karbala est mentionné dans le saint coran !

sunnisme.net / Karbala est mentionné dans le saint coran !

 

Sa’d Ibn Abdallah al-Qomi rapporta :

« J’étais auprès de l’Imam Hassan al-Askari (psl). A ce moment-là quelqu’un le questionna au sujet de l’interprétation du verset   « Kaf, Ha, Ya, Ain, Sad / کهیعص » [Maryame/1].

L’Imam Hassan al-Askari lui dit : recevez-votre réponse de la part de mon fils Mahdi (psl).

L’Imam al-Mahdi (psl) lui dit : ces lettres sont des infos de l’invisible. Allah les enseigna à son adorateur Zakaria alayhi s-Salam. Ensuite raconta son histoire à  Muhammad (sawaws).

Et l’histoire c’est que : Zakaria pria son Seigneur de lui enseigner les 5 noms saints. Alors l’Ange Gabriel  vint et les-lui apprit. A chaque fois que Zakaria invoquait les noms « Muhammad, Ali, Fatima et Hassan » son affliction et malheur se dissipaient. Mais lorsqu’il invoquait Hussein sa gorge se serrait de la tristesse et il commençait à s’essouffler.

Un jour il demanda au Seigneur : qu’est-ce qu’Il m’arrive ? Lorsque j’invoque les 4 des 5, je suis débarrassé de mes tristesses. Mais lors que j’invoque Hussein, les larmes commencent à couler de mes yeux et je commence à m’essouffler ! Alors Allah le tint au courant de l’événement et lui dit :

Kaf, Ha, Ya, Ain, Sad,                                                                        

Kaf est l’initiale de Karbala.                                           

Ha est l’initiale de Halâk ûl-Itra (le meurtre de la famille du Prophète (sawaws)).

Ya est l’initiale de Yazid celui qui opprime Hussein (psl).

Ain est l’initiale de ‘Atash (la soif d’al Hussein (psl)).        

Sad est l’initiale de Sabr (sa patience).

 Lors que Zakaria apprit cette histoire, ne sortit pas de la mosquée et interdît aux gens de venir près de lui pendant 3 jours. Il se mit à pleurer, crier et se complaindre en disant : Ô Seigneur rends-Tu misérable la meilleure de tes créatures par le martyre de son enfant ? Ô Seigneur l’endeuille-Tu en lui envoyant ce malheur ? Ô Seigneur mets-Tu à Ali et Fatima l’habit de cette épreuve ? Ô Seigneur fais-les-Tu confronter à l’affliction de ce malheur ?

Ensuite Il dit : Ô Seigneur offre-moi un enfant par lequel Tu feras plaisir à mes yeux lors qu’il sera grand, détermine-le un  héritier et successeur. Désigne-lui vis à vis de moi la même situation  que Hussein. Lors que tu me l’accorderas, fais-moi attacher à son amour. Ensuite fais-moi confronter au malheur de sa perte de la même façon que tu fais confronter Ton Ami Muhammad à la misère par l’épreuve de son fils. Allah lui offrit alors Yahya et  par sa perte rendis Zakaria misérable. Yahya passa six mois dans le ventre de sa mère, la même période que Hussein. »

Sources islamiques :

Kamâl ud-Dine wa Tamâm un-Ni’ma, page 488.

Al-Burhân Fi Tafsir ûl-Qurân, tome 5, page 103

 

«هذه الحروف من أنباء الغیب، أطلع الله علیها عبده زکریا علیه‌السلام، ثم قصّها علی محمد صلی‌الله علیه وآله، وذلک أن زکریا سأل ربّه أن یعلّمه أسماء الخمسة، فأهبط علیه جبرئیل فعلّمه إیاها، فکان زکریا إذا ذکر محمداً وعلیاً وفاطمة والحسن سُرِّی عنه همّه، وانجلی کربّه، وإذا ذکر الحسین خنقته العبرة ووقعت علیه البهرة! فقال ذات یوم: یا إلهی! ما بالی إذا ذکرت أربعا منهم تسلیّت بأسمائهم من همومی، وإذا ذکرت الحسین تدمع عینی وتثور زفرتی؟! فأنبأه الله تعالی عن قصته، وقال: (کهیعص) فالکاف اسم کربلاء، والهاء هلاک العترة، والیاء یزید وهو ظالم الحسین علیه‌السلام، والعین عطشه، والصاد صبره.»

فلمّا سمع ذلک زکرّیا لم یفارق مسجده ثلاثه ایام و منع فیها الناس من الدخول علیه و أقبل علی البکاء و النحیب و کانت ندبته « الهی اتفجّع خیر خلقک بولده، الهی اتنزل بلوی هذه الرزیّه بفنائه، الهی اتلبس علیّاً و فاطمه ثیاب هذه المصیبه، الهی اتحلّ کربه هذه الفجیعه ساحتهما؟! ثمّ کان یقول: اللّهم ارزقنی ولداً تقرّبه عینی علی الکبر، و اجعله وارثاً وصیاً، واجعل محلّه منّی محلّ الحسین، فاذا رزقتنیه فافتنّی بحبه، ثمّ فجّعنی به کما تفجّع محمداً حبیبک بولده »

فرزقه الله یحیی و فجعّه به و کان حمل یحیی ستّه اشهر و حمل الحسین کذلک

 

sunnisme.net / Kamâl ud-Dine wa Tamâm un-Ni’ma, page 488.

sunnisme.net / Kamâl ud-Dine wa Tamâm un-Ni’ma, page 488.

sunnisme.net / Al-Burhân Fi Tafsir ûl-Qurân, tome 5, page 103

sunnisme.net / Al-Burhân Fi Tafsir ûl-Qurân, tome 5, page 103

 

Que la paix et la miséricorde d’Allah soient sur ceux qui ont choisi et suivi le droit chemin.

L’Islam véridique est le chiisme

Cheikh ul-Islam Ismaïl Safavî

sunnisme.net

Dimanche le 18 septembre 2016

Comments

Comments are closed

Close