L’ambiguïté : Le Mahdi chiite est l’Antéchrist, car il jugera selon la loi de Davoud et Salomon !

 

Ambiguïté propagée massivement par les omarites nassibis sur le net :

 Le Mahdi des chiites (psl) est le « Dajjal/Antéchrist », car il jugera et règnera selon la jurisprudence des Prophètes Davoud et Salomon.

 

Mahdi

 

Les sunnites sectaires nassibis prennent en référence des récits islamique et  insultent l’Imam al-Mahdi alayhi salam du Dajjal en disant qu’Il ne régnera pas selon la charia « islamique » mais il gouvernera selon la jurisprudence des Messagers du clan juif [Banî Israël] tel que Davoud [David] (psl) et de la torah

1-Rapporté par Ali ibn Ibrahim de son beau-père de ibn Abi Umair de Mansour de Fadhl al-Aour de Abi Ubaidah qui ont déclaré : « Lorsque le Qâém des gens de la maison du Prophète s’apparaîtra, il régnera selon la loi de David et de Salomon. » (Al Kafi, tome 1)


2-L’Imam Sadeq (psl) dit : La fin du monde n’aura pas lieu jusqu’à ce qu’un homme de mes descendants gouverne selon la jurisprudence de la famille de Davoud. Il ne demandera aucune preuve [dans ses jugements] et donnera à chacun son droit »(Al-Kafi, tome 1)

 

3- Muhammad Ahmad ibn Muhammad ibn Khalid de Naadhr Ibn Yahya al-Sowaïd ibn Halabi de ‘Imran Ibn Ou’ayn  de Jou’ayd al Hamdani de Ali Ibn al-Hussein qu’il dit : « Je lui ai demandé (à l’imam Ali ibn Hussein) par quelle loi allez-vous régner ? » Il a répondu : « Par la loi de David, et s’il y a quelque chose que nous ignorons, Gabriel (Ruh al Qudus) nous le révélera.  » (Al Kafi, tome 1)

 

1- علي بن إبراهيم عن أبيه عن ابن أبي عمير عن منصور عن فضل الأعور عن أبي عبيد الحذَاء قال : كنا زمان جعفر عليه السلام حين قبض نتردد كالغنم لا راعي لها، فلقينا سالم بن أبي حفصة فقال لي : يا أبا عبيدة من إمامك ؟ فقلت : أئمتي آل محمد، فقال : هلكت وأهلكت أما سمعتُ أنا وأنت أبا جعفر عليه السلام يقول : من مات وليس له إمام مات ميتة جاهلية ؟ فقلت : بلي لعمري ، ولقد كان قبل ذلك بثلاث أو نحوها لدخلت علي أبي عبد الله عليه السَلام فرزق اللهُ المعرفة ، فقلت لأبي عبد الله عليه السَلام : إن سالما قال لي كذا وكذا، قال : يا أيا عبيدة إنَه لا يموت هنا ميت حتي يخلف من بعده من يعمل بمثل عمله ويسير بسيرته ويدعو إلي ما دعا إليه ، يا أبا عبيدة إنَه لم يمنع ما أعطي داود أن أعطي سليمان . ثم قال يا أبا عبيدة إذا قام قائم آل محمد عليه السلام حكم بحكم داود وسليمان ولا يُسأل بيننة.

2- محمَد ين يحي عن أحمد بن محمَد عن محمد بن سنان عن أبان قال : سمعت أبا عبد الله عليه السلام يقول : « لا تذهب الدنيا حتي يخرج رجل مني يحكم بحكومة آل داود ولا يُسأل بيّنة ، يعطي كل نفس حقها » .

3 – محمد عن أحمد بن محمد عن ابن محبوب عن هشام بن سالم عن عمَار الساباطي قال : قلت لأبي عبد الله عليه السَلام : بما تحكمون إذا حكمتم قال : بحكم الله وحكم داود ، فإذا ورد علينا الشَيء الذي ليس عندنا تلقَانا به روح القُدُس .

3 – محمد بن أحمد عن محمد بن خـالد عن النَضر بن سويد عن يحي الحلبي عن عمران بن أعين عن جعيد الهمداني عن عليَ بن الحـسين عليه السَلام قال: سألته بأي حكم تحكمون ؟ قال << بحكم آل داود، فإن أعيانا شيء تلقاا به روح القُدُس .

4 – اًحمد بن مهران رحمه الله عن محمَد بن عليَ عن ابن محبوب عن هشام ين سالم عن عمَار السَاباطي قال قلت لأبي عبد الله عليه السلام : ما منزلة الأئمَة ؟ قال كمنزلة ذي القرنين وكمنزلة يوشع وكمنزلة آصف صاحب سليمان. قلت : فبما تحكمون ؟ قال : بحكم الله وآل داود وحكم محمَد صلي الله عليه وسلم ولتلقَانا به روح القُدُس.

الأصول في الكافي للكليني الجزء الأول ص397-398.

 

 

Réfutation :

 

Réfutation de l’ambiguïté « …Il gouvernera et jugera selon la loi de David et Salamon (pse), il est donc l’Antéchrist… » :

Premier point à prendre en compte dans ces récits honorables :

Quelle est la signification de la loi de David et Salamon ?

Est-ce que cela veut dire que l’Imam al-Mahdi (psl) appliquera les lois adoptées par les autorités juives ?

Ou bien il s’agit de l’exécution parfaite des lois justes exécutées par David et Salamon les Messagers (pse) et ce par l’ordre divin ?

L’Exécution de la loi de David et Salamon signifie bien-juger selon la révélation divine et la sagesse impeccable accordée  par Allah :

Ces récits concernent la manière de juger, car selon les versets coraniques, lors de chaque audience  David et sa famille connaissaient d’abord la vérité par la révélation divine et émettaient  par la suite un jugement, contrairement à l’audience se déroulante par les juges faillibles dans laquelle il est possible que les deux témoins trompent le juge par un faux témoignage ou des mensonges.

Tabarî l’exégète sunnite nassibi écrivit dans son Tafsîr :

« Et sa parole (celle d’Allah) ‘’Fasl ul-Khitab/Décision finale’’, les exégètes ont de différents avis sur le sens de cela. Et certains l’ont donc considéré  comme ‘’le savoir-juger et d’en avoir  la connaissance’’

Ceux qui sont de cet avis…

La décision finale signifie le ciblage correct (exactitude) dans le jugement et avoir de la connaissance là-dessus

…La décision finale est le savoir-juger.

…La décision finale est la sagesse et l’exactitude de ciblage dans le jugement et le témoignage. »

 

Source sunnite:

Tafsîr at-Tabarî, tome 20, page 49

 

وقوله وفصل الخطاب اختلف أهل التأويل في معني ذلك فقال بعضهم عني به أنه علم القضاء والفهم به

ذكر من قال ذلك حدثني محمد بن سعد قال ثني أبي قال ثني عمي قال ثني أبي عن أبيه عن بن عباس وآتيناه الحكمة وفصل الخطاب قال أعطي الفهم

حدثنا أبو كريب قال ثنا بن إدريس عن ليث عن مجاهد وفصل الخطاب قال إصابة القضاء وفهمه

حدثنا محمد بن الحسين قال ثنا أحمد بن المفضل قال ثنا أسباط عن السدي في قوله وفصل الخطاب قال علم القضاء

حدثني يونس قال أخبرنا بن وهب قال قال بن زيد في قوله وآتيناه الحكمة وفصل الخطاب قال الخصومات التي يخاصم الناس إليه فصل ذلك الخطاب الكلام الفهم وإصابة القضاء والبينات

تفسير الطبري ج23/ص139

sunnisme.net / Tafsîr at-Tabarî, tome 20, page 49

sunnisme.net / Tafsîr at-Tabarî, tome 20, page 49

 

La même interprétation fut citée dans d’autres livres d’exégèses sunnites tels que (Ad-Dur ûl-Manthur, tome 12, pages 521, 522 & 523) et (Tafsîr d’Abul Saoud, tome 7, pages 219 & 220) au sujet du verset 20 de la sourate  Sâd

« Et Nous renforçâmes son royaume et lui donnâmes la sagesse et la faculté de bien juger » [Sad/20]

sunnisme.net / Ad-Dur ûl-Manthur, tome 12, pages 521, 522 & 523

sunnisme.net / Ad-Dur ûl-Manthur, tome 12, pages 521, 522 & 523

 

sunnisme.net / Tafsîr d’Abul Saoud, tome 7, pages 219 & 220

sunnisme.net / Tafsîr d’Abul Saoud, tome 7, pages 219 & 220

 

 

Ce qui est nécessaire pour pouvoir cibler exactement (bien-juger) dans un jugement c’est que le juge doit pouvoir distinguer les vrais arguments, témoins et preuves de ceux qui sont faux.

Et c’est cela la manière dont jugeait le Prophète Davoud (psl) et  jugera l’Imam al-Mahdi (psl).

 

 

Muslim Neyshaburî le majous iranien rapporta dans son Sahih :

« Le Prophète (paix et salut sur lui) répondit : ‘’Je n’ai pas été ordonné de percer le cœur des gens ou de fendre leurs ventres’’. Alors il jeta un coup d’œil sur l’homme qui s’en allait et dit : ‘’Il surgira de la progéniture de cet homme un peuple qui récitera le Coran, mais le Coran n’ira pas au-delà de leurs gorges; ils traverseront la religion comme une flèche traverse sa cible’’. Je conçois qu’il (le Saint Prophète) dit également ceci: Si je les trouve, je les tuerais certainement comme ont été tués les (gens de) Thamud. »

 

Source sunnite :

Sahih Muslim, Livre de l’aumône, chapitre des Khawarijs et leurs caractères, Hadith N° 1064

 

فقال رسول الله صلي الله عليه وسلم إني لم أومر أن أنقب عن قلوب الناس ولا أشق بطونهم قال ثم نظر إليه وهو مقف فقال إنه يخرج من ضئضئ هذا قوم يتلون كتاب الله رطبا لا يجاوز حناجرهم يمرقون من الدين كما يمرق السهم من الرمية قال أظنه قال لئن أدركتهم لأقتلنهم قتل ثمود

 

Nawawi le plus grand commentateur du Sahih Muslim commenta ce récit ainsi :

 

« Sa parole : ‘’Je n’ai pas été ordonné de percer le cœur des gens ou de fendre leurs ventres’’ Signifie : je (Le Messager d’Allah (sawaws) fus ordonné de juger selon l’apparence et c’est Allah qui se charge de ce qui reste secret. »

Source sunnite :

Sharh An-Nawawi ‘Alâ Sahih Muslim, chapitre des Khawarijs et leurs caractères, Hadith N° 1064, page 670, édition Bayt ul-Afkâr ud-Douwalîya.

قوله صلي الله عليه وسلم اني لم أومر أن أنقب عن قلوب الناس ولا أشق بطونهم معناه أني امرت بالحكم بالظاهر والله يتولي السرائر

شرح النووي علي صحيح مسلم ج7/ص163 چاپ دار احياء التراث العربي بيروت

 

sunnisme.net / Sharh An-Nawawi ‘Alâ Sahih Muslim, chapitre des Khawarijs et leurs caractères, Hadith N° 1064, page 670, édition Bayt ul-Afkâr ud-Douwalîya.

sunnisme.net / Sharh An-Nawawi ‘Alâ Sahih Muslim, chapitre des Khawarijs et leurs caractères, Hadith N° 1064, page 670, édition Bayt ul-Afkâr ud-Douwalîya.

 

La parole du Messager d’Allah (sawaws) nous explique clairement qu’il n’a pas été tenu de se comporter avec les gens et de les juger en fonction de ce qui se passait en leur intérieur. Toutefois cela ne contre pas le fait qu’Il puisse par la volonté et l’autorisation divine, traiter les gens en fonction de la véritable nature cachée à l’intérieur de chacun d’entre eux de la même manière que Salomon et David (pse).

Il y a également des récits similaires au sujet des jugements de l’Imam Ali (psl).

 

Une question sérieuse qui se pose  aux sunnites nassibis créateurs de l’ambiguïté c’est que :

Comment avez-vous pu comparer la loi et le jugement de David et de Salamon les Messagers d’Allah que la paix soit sur eux, à ceux de l’Antéchrist l’ennemi d’Allah ?

Ce qui attire l’attention de l’homme sage c’est que certains de ces récits nobles islamiques parlent du jugement d’Allah et celui de la famille de David. Ce qui veut dire que ce sont les mêmes tous les deux. Et comme le récit de Sahih Muslim nous a suggéré, le jugement d’Allah c’est celui qui sera émis en fonction de secrets cachés à l’intérieur des gens :

 

« …et c’est Allah qui se charge de ce qui reste secret. »

«والله يتولي السرائر»

Cette phrase nous clarifie le sens de l’exécution de la loi de la famille de David et Salamon par le Calife et la preuve d’Allah, l’Imam Al-Mahdi (psl) évoqués dans les narrations véridiques islamiques.

Mais le fait que les sunnites nassibis prétendent que l’Imam al-Mahdi (psl) est l’Anthécrist, en raison de l’exécution de la même loi et charia que la famille de David (psl), nous signale que ces égarés de l’islam ne font même pas attention à leurs propres récits considérés authentiques qui précisent que l’Antéchrist ne croit déjà pas en Allah et se considère dieu. Alors comment appliquera-t-il la sainte loi divine appliquée auparavant par la Famille de David (psl) ?

Le fait que ces omarites nassibis créateurs de l’ambiguïté osent considérer les lois de la famille de David comme étant mensongères et dajjalistes, c’est une excuse encore pire que le crime qui provient également de leur dogme contredisant l’islam. En considérant cet énorme sectarisme qui les autorisent à blasphémer contre le petit-fils du Prophète Muhammad (sawaws), ainsi que les prophètes Davoud et Salomon (pse), ce ne sera donc pas étonnant qu’eux-mêmes soient parmi les partisans de l’Antéchrist qui s’apparaîtra pour combattre la religion et les valeurs divines apportées par les Prophètes et Messagers (pse) !

 

Louange à Allah qui nous désigna parmi ceux qui s’attachèrent à la wilayat de l’émir des croyants ainsi que celle de ses enfants Infaillibles que les bénédictions d’Allah soient sur eux.

الْحَمْدُ لِلَّهِ الَّذِی جَعَلَنَا مِنَ الْمُتَمَسِّکِینَ بِوِلاَیَةِ أَمِیرِ الْمُؤْمِنِینَ عَلیِّ بنِ أَبِی طالِب وَ الْأَئِمَّةِ عَلَیْهِمُ السَّلاَمُ.

Que la bénédiction et la miséricorde d’Allah soient sur ceux qui ont choisi et suivi le droit chemin.

L’Islam véridique est le chiisme

Cheikh ul-Islam Ismaïl Safavî,

Sunnisme.net
Jeudi, le 11 mai 2017 correspondant au mi Sh’abân, le jour de l’anniversaire de la naissance bénie et honorable du Sauveur de l’humanité, l’Imam al-Mahdi (psl).  

Share This:

Close