Le sunnisme : Abubakr était dans la grotte, il est donc plus noble qu’Ali !

 

En débattant avec les omarites sur le sujet de la succession du Messager d’Allah (sawaws), nous les entendons dire : Abubakr est plus noble qu’Ali, car il a accompagné le Prophète (sawaws) lors de son émigration à Médine et était avec lui dans la grotte, c’est pourquoi Allah fit descendre le verset suivant à son propos :

deuxième de deux. Quand ils étaient dans la grotte et qu’il disait à son compagnon : « Ne t’afflige pas, car Allah est avec nous. »[1]

Réfutation :

D’une part, dire qu’Abubakr accompagnait le Prophète (sawaws) lors de l’émigration de ce dernier vers Médine, qu’il tremblait de peur dans la grotte lorsque les quraychites s’en approchèrent de sorte qu’il risquait de mettre le Prophète (sawaws) en danger en agissant bêtement et sans réflexion, que le Prophète (sawaws) lui demanda de ne pas s’affliger et que cette phrase fut mentionnée dans le saint coran n’est nullement un mérite pour Abubakr. Au contraire, cela prouve son incapacité de surmonter et maîtriser sa peur et son angoisse dans un tel cas de détresse qui auraient pu mettre le Messager d’Allah (sawaws) en danger.

D’autre part, il faut aussi voir que faisait-il l’Imam Ali (psl) lors de cet événement pour ne pas pouvoir accompagner le Messager d’Allah (sawaws) dans son voyage et ensuite comparer son œuvre accomplie pendant cet événement, ainsi que le verset qui fut descendu à propos de son mérite avec ce qu’fit Abubakr et au verset qui fut descendu à son sujet :

Allah le Tout-Puissant dit dans le saint coran :

Et il y a parmi les gens celui qui se sacrifie pour la recherche de l’agrément d’Allah. Et Allah est Compatissant envers Ses serviteurs.

 

 

Voyons voir qui est concerné par ce verset selon un hadith authentifié par les savants sunnites :

Hâkim Neyshaburî le savant iranien majousso-sunnite rapporta dans son Mustadrak d’Ibn ‘Abbas qu’il dit :

Ali (psl) sacrifia son âme, mit les habits du Prophète (sawaws) et dormit à sa place. Les polythéistes avaient l’habitude de lapider le Prophète (sawaws) et ce dernier (sawaws) portait un manteau. [Cette fois-ci] Les Quraychites avaient décidé de l’assassiner. Ils se sont donc mis à lapider Ali (psl) en le prenant pour le messager d’Allah (sawaws), [Car] l’Imam Ali (psl) portait son manteau. Il se mit donc à crier à cause des douleurs. Lorsque les polythéistes surent qu’il s’agissait d’Ali (psl), ils lui dirent : Tu es méchant, tu hurles de douleurs, tandis que ton compagnon (le Prophète) n’hurlait pas de douleurs et l’on ignorait cela en toi.
Commentaire du compilateur du livre :
Ce hadith est d’une chaîne de transmission authentique, et les deux cheikhs (Bukhârî et Muslim) ne l’ont pas rapporté, mais l’ont rapporté Abu Davoud At-Tiyâlicî et autres via Abu ‘Awânah avec plus de détails.
Dhahabî le chaféite salafiste authentifia également ce hadith.[3]

– حَدَّثَنَا أَبُو بَكْرٍ أَحْمَدُ بْنُ إِسْحَاقَ، ثَنَا زِيَادُ بْنُ الْخَلِيلِ التُّسْتَرِيُّ، ثَنَا كَثِيرُ بْنُ يَحْيَى، ثَنَا أَبُو عَوَانَةَ، عَنْ أَبِي بَلْجٍ، عَنْ عَمْرِو بْنِ مَيْمُونٍ، عَنِ ابْنِ عَبَّاسٍ رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُمَا قَالَ‏:‏ ‏ »‏ شَرَى عَلِيٌّ نَفْسَهُ، وَلَبِسَ ثَوْبَ النَّبِيِّ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَآلِهِ وَسَلَّمَ، ثُمَّ نَامَ مَكَانَهُ، وَكَانَ الْمُشْرِكُونَ يَرْمُونَ رَسُولَ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَآلِهِ وَسَلَّمَ، وَقَدْ كَانَ رَسُولُ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَآلِهِ وَسَلَّمَ أَلْبَسَهُ بُرْدَةً، وَكَانَتْ قُرَيْشٌ تُرِيدُ أَنْ تَقْتُلَ النَّبِيَّ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَآلِهِ وَسَلَّمَ، فَجَعَلُوا يَرْمُونَ عَلِيًّا، وَيَرَوْنَهُ النَّبِيَّ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَآلِهِ وَسَلَّمَ، وَقَدْ لَبِسَ بُرْدَةً، وَجَعَلَ عَلِيٌّ رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ يَتَضَوَّرُ، فَإِذَا هُوَ عَلِيٌّ فَقَالُوا‏:‏ إِنَّكَ لَلَئِيمٌ إِنَّكَ لَتَتَضَوَّرُ، وَكَانَ صَاحِبُكَ لَا يَتَضَوَّرُ وَلَقَدِ اسْتَنْكَرْنَاهُ مِنْكَ ‏ »‏‏.‏
هَذَا حَدِيثٌ صَحِيحُ الْإِسْنَادِ وَلَمْ يُخْرِجَاهُ ‏ »‏، وَقَدْ رَوَاهُ أَبُو دَاوُدَ الطَّيَالِسِيُّ وَغَيْرُهُ، عَنْ أَبِي عَوَانَةَ بِزِيَادَةِ أَلْفَاظٍ‏.‏

Hâkim rapporta ensuite un autre récit de l’Imam Sajjad (psl) qu’il dit : Le premier qui se sacrifia pour la recherche de l’agrément d’Allah, c’était Ali Ibn Abi Tâlib (psl) lorsqu’il avait remplacé le Messager d’Allah (sawaws) dans son lit…[4]

وَقَدْ حَدَّثَنَا بَكْرُ بْنُ مُحَمَّدٍ الصَّيْرَفِيُّ بِمَرْوَ، ثَنَا عُبَيْدُ بْنُ قُنْفُذٍ الْبَزَّارُ، ثَنَا يَحْيَى بْنُ عَبْدِ الْحَمِيدِ الْحِمَّانِيُّ، ثَنَا قَيْسُ بْنُ الرَّبِيعِ، ثَنَا حَكِيمُ بْنُ جُبَيْرٍ، عَنْ عَلِيِّ بْنِ الْحُسَيْنِ قَالَ‏:‏ ‏ »‏ إِنَّ أَوَّلَ مَنْ شَرَى نَفْسَهُ ابْتِغَاءَ رِضْوَانِ اللَّهِ عَلِيُّ بْنُ أَبِي طَالِبٍ ‏ »‏، وَقَالَ عَلِيٌّ عِنْدَ مَبِيتِهِ عَلَى فِرَاشِ رَسُولِ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَآلِهِ وَسَلَّمَ

وَقِيتُ بِنَفْسِي خَيْرَ مَنْ وَطِئَ الْحَصَى *** وَمَنْ طَافَ بِالْبَيْتِ الْعَتِيقِ وَبِالْحَجَرِ

رَسُولُ إِلَهٍ خَافَ أَنْ يَمْكُرُوا بِهِ *** فَنَجَّاهُ ذُو الطَّوْلِ الْإِلَهُ مِنَ الْمَكْرِ

وَبَاتَ رَسُولُ اللَّهِ فِي الْغَارِ آمِنًا *** مُوقًى وَفِي حِفْظِ الْإِلَهِ وَفِي سِتْرِ

وَبِتُّ أُرَاعِيهُمْ وَلَمْ يَتَّهِمُونَنِي *** وَقَدْ وَطَّنْتُ نَفْسِي عَلَى الْقَتْلِ وَالْأَسْرِ

المستدرک، حاکم نیشابوری، ج3، ص5.

Conclusion :

-Le fait d’être avec le Prophète (sawaws) dans la grotte et trembler de peur que ce soit mentionné dans le coran ou pas, ce n’est aucunement un mérite et un avantage pour Abubakr et ne justifie nullement sa priorité par rapport à l’Imam Ali (psl) d’être le successeur du Messager d’Allah (sawaws).

-En admettant que l’accompagnement du Prophète (sawaws) par Abubakr serait un avantage pour lui, l’oeuvre de l’Imam Ali (psl) consistant à se sacrifier pour la cause de l’islam est meilleure, plus courageuse et plus noble que celle d’Abubakr. Par conséquent, si l’on se base sur l’événement de la Hijra (émigration) du Messager de Dieu (sawaws) à Médine, pour déterminer son calife légitime, l’Imam Ali (psl) le sera certainement.

-Abubakr a été privé de l’opportunité de se sacrifier pour la cause de l’islam, car il était peureux et s’il aurait remplacé le Prophète (sawaws), rien ne garantirait qu’il ne divulgue sous la torture la destination et l’itinéraire du Messager d’Allah (sawaws) et c’est justement par le verset coranique parlant de la peur d’Abubakr dans la grotte qu’on se rend compte de la raison pour laquelle le Prophète (sawaws) se méfia de lui en ne laissant pas à la Mecque.

Louange à Allah qui nous désigna parmi ceux qui s’attachèrent à la wilayat de l’Émir des croyants, ainsi que celle des Imams Infaillibles que les bénédictions d’Allah soient sur eux.

الْحَمْدُ لِلَّهِ الَّذِی جَعَلَنَا مِنَ الْمُتَمَسِّکِینَ بِوِلاَیَةِ أَمِیرِ الْمُؤْمِنِینَ عَلیِّ بنِ أَبِی طالِب وَ الْأَئِمَّةِ عَلَیْهِمُ السَّلاَمُ

Que la bénédiction et la miséricorde d’Allah soient sur ceux qui ont choisi et suivi le droit chemin.

L’Islam véridique est le chiisme

Cheikh ul-Islam Ismaïl Safavî,

Sunnisme.net

Jeudi, le 11 octobre 2018

 

sunnisme.net/Al-Moustadrak Alas Sahihayn,tome 03, page 5

sunnisme.net/Al-Moustadrak Alas Sahihayn,tome 03, page 5

 

 

[1]-Saint Coran, sourate Tawba, verset 40

[2]-Saint Coran, Sourate Baqara, verset 207

[3]-Al-Moustadrak Alas Sahihayn,tome 03, page 5

[4]-Idem

 

Share This:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Close