Le sunnisme : Abubakr & Omar sont les assassins de Hussein (psl) !

Le sunnisme : Abubakr et Omar sont les assassins de Hussein (psl) !
L’événement tragique de ‘Achoura et le martyre du Maître des Martyres (psl) dans le désert de Karbala et ensuite l’arrestation, la torture et la déportation de sa famille à Koufa et au Levant par l’armée de Yazid n’est pas seulement un crime commis dans un temps précis par les criminels présents à Karbala. Mais c’est aussi un acte criminel envisagé et planifié dès le lendemain du martyre du Prophète (sawaws) lors du coup d’état de la Saqîfa par les putschistes étant finalement réalisé par les voyous de Yazid l’héritier des putschistes de la Saqîfa et califes usurpateurs.
En recherchant dans l’histoire et en se référant aux hadiths et ziyarats proférés par les Ahl ul Beit (pse), il devient clair que les auteurs principaux de cet acte de barbarie commis à l’encontre de la Famille du meilleur de la création ne sont qu’Abubakr et Omar. D’une part c’est ces deux-là qui ont décidé et planifié le déroulement du massacre de la famille prophétique (pse) et ont ensuite transmis leur plan à leurs héritiers jusqu’à Yazid et ses voyous et ces derniers l’ont réalisé.
D’autre part c’est encore Abubakr et Omar les responsables de toute misère et tragédie qui ont touché la famille prophétique depuis le martyre du Noble Messager de Dieu (sawaws), car Mou’awiya le maudit et son fils adultérin Yazid ne détenaient au départ aucune autorité sur la communauté soi-disant musulmane, mais les deux idoles de Qurayche ont confié la gouvernance du Levant à Mou’awiya à l’époque de leur califat illégitime et lui ont donc préparé les terrains d’acquisition du califat.C’est donc à partir de l’époque du califat des putschistes de la Saqîfa que les premières pierres à l’édifice du pouvoir des Omeyyades ont été posées.

IMG01451937

 

Kharazmî, un des oulémas de la secte sunnite omarite a attesté dans son livre ainsi :

Puis il ( l’Imam Hussein (psl)) s’est mis à combattre jusqu’à ce qu’il a subi 72 blessures, Il arrêta donc pour se reposer, il fut fatigué du combat de sorte qu’il était immobile quand tout à coup une pierre lui vint et percuta son front. Alors les gouttes de sang coulèrent de son front. Il prit donc sa chemise pour nettoyer son front et à ce moment là une flèche à trois pointes empoisonnée percuta son cœur. L’Imam Hussein (psl) dit : Bismillah Wa Billah wa ‘Alâ Millati Rasulillah, et leva ensuite sa tête vers le ciel et dit : Ô mon Seigneur ! Tu sais qu’ils tuent un homme à part qui il n’y a pas de fils de prophète. L’Imam sortit la flèche de son dos et le sang coula comme l’eau sortant de la descente d’eau pluviale. Il posa donc sa main sur la blessure, et lors que sa poignée fut remplie de sang, il le jeta au ciel. N’en retourna aucune goutte. La rougie du ciel ne vit jamais le jour jusqu’à ce que Hussein jetât son sang au ciel. Il remit sa main sur la blessure et lors que sa poignée fut encore une fois remplie de sang, il essuya son visage et sa barbe avec et déclara : je reste par Allah, comme ça baigné par mon sang, jusqu’à ce que je visite mon Aïeul Muhammad et lui dise : Ô Raçulullah , untel (Abubakr) et untel (Omar) m’ont assassiné !
Source sunnite :
Maqtal ul-Hussein de Kharazmî, tome 2, page 39.

 فَوَقَفَ یَسْتَرِیحُ وَ قَدْ ضَعُفَ عَنْ الْقِتَالِ فَبَیْنَا هُوَ وَاقِفٌ إِذْ أَتَاهُ حَجَرٍ فَوَقَعَ عَلَى جَبْهَتِهِ فَسَأَلْتُ الدِّمَاءَ مِنْ جَبْهَتِهِ فَأَخَذَ الثَّوْبِ لیسمح عَنْ جَبْهَتِهِ فَأَتَاهُ سَهْمٌ مُحَدَّدٌ مَسْمُومٌ لَهُ ثَلَاثُ شُعَبٍ فَوَقَعَ فِی قَلْبِهِ فَقَالَ الْحُسَیْنِ عَلَیْهِ السَّلَامُ بِسْمِ اللَّهِ وَ بِاللَّهِ وَ عَلَى مِلَّهِ رَسُولِ اللَّهِ وَ رَفَعَ رَأْسَهُ إِلَى السَّمَاءِ وَ قَالَ إِلَهِی إِنَّکَ تَعْلَمُ أَنَّهُمْ یَقْتُلُونَ رَجُلًا لَیْسَ عَلَى وَجْهِ الْأَرْضِ ابْنُ نَبِیٍّ غَیْرُهُ ثُمَّ أَخَذَ السَّهْمَ وَ أَخْرَجَهُ مِنَ وَرَاءِ ظَهْرِهِ فَانْبَعَثَ الدَّمِ کَالْمِیزَابِ فَوَضَعَ یَدَهُ عَلَى الْجُرْحِ فَلَمَّا امْتَلَأَتْ دَمًا رَمَى بِهِ بِهَا إِلَى السَّمَاءِ فَمَا رَجَعَ مِنْ ذَلِکَ قَطْرَهً وَ مَا عَرَفْتَ الْحُمْرَهُ فِی السَّمَاءِ حَتَّى رَمَى الْحُسَیْنِ بِدَمِهِ إِلَى السَّمَاءِ ثُمَّ وَضَعَ یَدَهُ عَلَى الْجُرْحِ ثَانِیًا فَلَمَّا امْتَلَأَتْ لَطَخَ بِهَا رَأْسُهُ وَ لِحْیَتِهِ وَ قَالَ هَکَذَا وَ اللَّهِ أَکُونَ حَتَّى أَلْقَى جَدِّی مُحَمَّداً وَ أَنَا مَخْضُوبٌ بِدَمِی وَ أَقُولُ یَا رَسُولَ اللَّهِ قَتَلَنِی فُلَانٌ وَ فُلَان.

 

sunnisme.net / Maqtal ul-Hussein de Kharazmî, tome 2, page 39.

sunnisme.net / Maqtal ul-Hussein de Kharazmî, tome 2, page 39.

 

 »Les injustes verront bientôt le revirement qu’ils [éprouveront]! »

 

وَسَيَعْلَمُ الَّذِينَ ظَلَمُوا أَيَّ مُنْقَلَبٍ يَنْقَلِبُونَ

Que la paix et la miséricorde d’Allah soient sur ceux qui ont choisi et suivi le droit chemin.

L’Islam véridique est le chiisme

Cheikh ul-Islam Ismaïl Safavî

sunnisme.net

Lundi le 25 septembre 2017

 

Share This:

Close