Le sunnisme : le diable s’assoit avec le Prophète, mais fuit notre Seigneur Omar !

Les inventeurs omarites de hadiths inventent honteusement des faux hadiths pas seulement faisant l’éloge de leurs idoles préférées mais aussi rabaissant et invectivant le noble Prophète (sawaws).

Le diable s’assoit avec le Prophète (sawaws) mais fuit Omar Ibn Khattâb

Le diable s’assoit avec le Prophète (sawaws) mais fuit Omar Ibn Khattâb

 

Lisez bien le récit ci-dessous et vous verrez comment ils rabaissent le Prophète Muhammad (sawaws) pour pouvoir attribuer une certaine dignité à Omar fils de Khattâb le calife usurpateur :

« Le fils de Sa’d rapporta de son père : Omar demanda au Messager d’Allah (sawaws) de lui permettre de venir auprès de ce Dernier (sawaws).

Auprès du noble Prophète (sawaws) il y avait des femmes de la tribu de Qûraych en train de bavarder à voix haute. Lors qu’Omar demanda l’autorisation d’entrer (les femmes se levèrent et se recouvrirent). Le Prophète (sawaws) lui permit d’entrer, Omar entra alors que le Messager de Dieu était en train de rire. Omar Lui dit : Que Vous soyez toujours riant, qu’est ce qui s’est passé ? Le Prophète (sawaws) lui dit : cela m’étonne que ces femmes se sont recouvertes lors d’entendre ta voix. Omar Lui dit : Ô le Prophète d’Allah ! C’est à Vous qu’elles devaient le respect ! Ensuite il s’adressa aux femmes : ô les ennemies de vos propres personnes, est-ce que vous me craignez mais ne craignez pas Le Prophète d’Allah (sawaws) ? Elles lui dirent : oui car tu es plus rude et plus colérique que le Messager de Dieu (sawaws). Le Prophète (sawaws) lui dit : par Celui qui détient mon âme dans sa main, Dès que le Diable te voit prendre une voie, il en prend aussitôt une autre! »

Source sunnite :

Sahih Bukhârî, hadith N°3294 et 3683 dans d’autres éditions

 

عن سعد ابن أبي وقاص قال: استأذن عمر على رسول اللّه صلى الله عليه وسلم وعنده نساء من قريش يكلمنه ويستكثرنه عالية اصواتهن فلما استأذن عمر قمن يبتدرن الحجاب. فاذن له رسول اللّه صلى الله عليه وسلم ورسول اللّه صلى الله عليه وسلم يضحك فقال عمر: اضحك اللّه سنك يا رسول اللّه قال: عجبت من هؤلاء اللاتى كن عندى فلما سمعن صوتك ابتدرن الحجاب. قال عمر فانت يا رسول اللّه كنت احق أن يهبن ثمّ قال: أى عدوات انفسهن! اتهبننى ولا تهبن رسول اللّه صلى الله عليه وسلم قلن نعم، انت افظ واغلظ من رسول اللّه صلى الله عليه وسلم قال رسول اللّه صلى الله عليه وسلم : والذى نفسى بيده ما لقيك الشيطان قط سالكا فجا إلاّ سلك فجا غير فجك.

 صحيح بخارى، ج 4 ص 153، كتاب بدأ الخلق، باب صفة ابليس وجنوده، و ج 5 ص 13، باب مناقب عمر، و ج 8 ص 28، كتاب الادب، باب التبسم والضحك.صحيح مسلم، ج 4 ص 1863، كتاب فضائل الصحابة، باب 2، ح 22.

sunnisme.net / Sahih Bukhârî, hadith N°3294

sunnisme.net / Sahih Bukhârî, hadith N°3294

sunnisme.net / Sahih Bukhârî, hadith N°3294

sunnisme.net / Sahih Bukhârî, hadith N°3294

 

Le rapporteur de ce hadith est le fils de Sa’d qui le rapporta de son père. Mais une question qui se pose c’est que, que faisait ‘y-t-il son père ? Peut-être il était avec Omar, peut être avec les femmes ou bien peut être il était assis avec le Prophète (sawaws) !

L’analyse du récit :

La phrase « les femmes se recouvrirent » signifierait deux choses :

 

1- Cet événement se serait déroulé après l’obligation du hijab.

2- Avant l’arrivée d’Omar elles n’étaient pas voilées et soit parce qu’elles étaient toutes Mahrama avec le Prophète (sawaws) ou soit tout le monde y compris le Prophète (sawaws) aurait été en train de comettre le haram en regardant les femmes non-mahramah et non-voilées malgré que le hijab venait d’être prescrit aux femmes.

La première hypothèse ne peut pas être correcte parce que si c’était le cas les femmes auraient pu répondre à Omar qu’elles se recouvrirent car le Prophète (sawaws) était leur Mahram ce qui n’était pas le cas d’Omar  et pas lui dire qu’elles se recouvrirent à cause de la rudesse de ce dernier !

La deuxième hypothèse ne peut pas non-plus être correcte, car celle-ci cause la mise en cause de l’infaillibilité du Noble Prophète (sawaws) et aucun musulman ne peut renier l’infaillibilité du Prophète (sawaws) pour sacraliser un certain hypocrite tel qu’Omar Ibn Khattab, à part les sectaires sunnites omarites.

 

La phrase « Le Prophète (sawaws) dit à Omar : Dès que le Diable te voit prendre une voie, il en prend aussitôt une autre! » signifierait que le diable aurait été présent insoucieusement auprès du Prophète (sawaws), mais s’est immédiatement enfuit suite à la présence d’Omar !

Cela veut dire que selon les inventeurs sunnites de hadiths, le diable aurait plus peur d’Omar que Du Prophète (sawaws) !

Ce qui est totalement impossible à accepter selon la doctrine et le dogme de l’islam authentique chiite.

Mais la plus grosse erreur que ces nawassibs fabricateurs et falsificateurs de hadiths ont commise dans la fabrication de ce récit c’est là où ils ont écrit :

« les femmes dirent à Omar qu’il était plus rude et plus colérique que le Messager d’Allah (sawaws) »  

Ce qui met l’immense morale du Prophète (sawaws) en cause, mais cause en même temps la défaite du projet de la sacralisation d’Omar Ibn Khattab, puisque à travers cette narration ils reconnaissaient bien qu’Omar Ibn Khattab était violant et colérique.

 

La conclusion c’est que les menteurs majous omarites commirent deux impiétés et hérésies principales afin de sacraliser Omar le maudit tout en rabaissant le noble Prophète d’Allah (sawaws) :

1- Selon ce hadith, l’assemblée dans laquelle le Prophète(sawaws) était présent, est considérée comme illicite et diabolique.

2- le diable fuit Omar, mais s’assoit tranquillement à côté du Prophète d’Allah (sawaws).

 

Que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur ceux qui ont choisi et suivi le droit chemin, le chemin de Muhammad et sa famille.

L’Islam véridique est le chiisme

Cheikh ul-Islam Ismaïl Safavî

Sunnisme.net

Mercredi, le 04 octobre 2017

 

Share This:

Comments

  1. Certes le sunnisme est une secte inventée caricaturant l’image de notre prophète que la paix soit sur lui et sa sainte famille.

Comments are closed

Close