le sunnisme : le Prophète (sawaws) autorise et assiste le concert d’une femme noire !

Encore une accusation impardonnable des sunnites omarites à l’encontre du Messager d’Allah (sawaws) pour Le rabaisser et ensuite sacraliser leur idole Omar ! + la preuve sunnite

 

«Il est rapporté de Bourayda : Le Prophète d’Allah (sawaws) alla dans une certaine bataille. Lorsqu’Il rentrait, une femme noire lui vint et dit : Ô Prophète d’Allah j’ai fait un vœu -si Allah vous ferait revenir en bonne santé-, de jouer au Daf (instrument) et chanter devant Vous. Le Prophète (sawaws) lui dit : si tu as fait un vœu, fais-le sinon non. Elle commença donc à chanter et jouer au Daf . Abubakr vint mais elle continua à jouer, Ali (psl) vint mais elle continua. Othman vint et elle continua. Mais lors qu’Omar vint, elle posa le Daf par terre et s’assit dessus. Le Prophète (sawaws) dit à Omar (m) : le diable te craint tout le temps Ô Omar ! J’étais assis et elle jouait, Abubakr vint mais elle continua, Ali vint mais elle continua, Othman vint mais elle continua, et seulement lors que tu vins, elle abandonna le Daf. »

Commentaire de Termazî le perso-majous :

« Ceci est un hadith Hassan et authentique rapporté par Bourayda ! »

Source sunnite :

Jâmî’ ul-Kabîr de Termezi, tome 6, pages 62 et 63

 

عن بريدة: خرج رسول اللّه صلى الله عليه و سلم في بعض مغازيه. فلما انصرف جاءت جاريةسوداء فقالت يا رسول اللّه! انى كنت نذرت إن ردك اللّه صالحا أن أضرب بين يديك بالدف واتغنى. فقال رسول اللّه صلى الله عليه و سلم إن كنت نذرت فاضربى وإلاّ فلا. فجعلت تضرب. فدخل ابو بكر وهى تضرب ثمّ دخل على وهى تضرب ثمّ دخل عثمان وهى تضرب ثمّ دخل عمر فالقت الدف تحت استها ثمّ قعدت عليه. فقال رسول اللّه صلى الله عليه و سلم إنّ الشيطان ليخاف منك يا عمر. انى كنت جالسا وهى تضرب فدخل ابو بكر وهى تضرب ثمّ دخل على وهى تضرب ثمّ دخل عثمان وهى تضرب فلما دخلت أنت يا عمر القت الدف.

 

sunnisme.net / Jâmî’ ul-Kabîr de Termezi, tome 6, pages 62 et 63

sunnisme.net / Jâmî’ ul-Kabîr de Termezi, tome 6, pages 62 et 63

 

L’analyse de ce récit inventé :

L’on ne sait pas, si doit-on pleurer ou rire en lisant ce genre de récits honteux et scandaleux inventés par des omarites soi-disant musulmans sunnites. Pour sacraliser leur idole Omar et lui attribuer de faux mérites, ils salissent d’abord l’image du Prophète (sawaws) en l’accusant d’avoir autorisé une femme noire à pécher en public, et d’assister la scène !

Ils vénèrent ensuite Omar en le faisant passer pour celui dont la présence met les choses dans l’ordre, fait fuir le Satan et empêche le Prophète d’assister une scène illicite !

Quel musulman pourrait croire que Le Prophète (sawaws) autoriserait pas seulement à commettre des péchés, mais aussi lui-même y participerait insoucieusement ?

Est-ce que les omarites sont prêts à accepter que l’on attribue de telles diffamations à une de leurs idoles ? Est-ce qu’ils pourraient accepter que l’on dise que ‘’l’imam’’ de la Mosquée de Médine ou celui de la mosquée de la Mecque a commis une telle bêtise ?

La réponse c’est Non.

Cependant ces endoctrinés dans la sunna d’Omar le mécréant, fils de khattâb se permettent de rabaisser notre bien aimé Prophète (sawaws). Preuve explicite qu’ils ne croient pas en la religion du Messager d’Allah, autant qu’ils croient à la sainteté de leurs idoles.

Louange à Allah qui plaça nos ennemis parmi les idiots.

Louange à Allah qui nous désigna parmi ceux qui s’attachèrent à la wilayat de l’émir des croyants ainsi que celle des Imams Infaillibles que les bénédictions d’Allah soient sur eux.

الْحَمْدُ لِلَّهِ الَّذِی جَعَلَنَا مِنَ الْمُتَمَسِّکِینَ بِوِلاَیَةِ أَمِیرِ الْمُؤْمِنِینَ عَلیِّ بنِ أَبِی طالِب وَ الْأَئِمَّةِ عَلَیْهِمُ السَّلاَمُ

Que la bénédiction et la miséricorde d’Allah soient sur ceux qui ont choisi et suivi le droit chemin.

L’Islam véridique est le chiisme

Cheikh ul-Islam Ismaïl Safavî,

Sunnisme.net
vendredi, le 15 décembre 2017

 

 

Share This:

Comments

Comments are closed

Close