Le sunnisme : Othmân Ibn ‘Affân, le compilateur ou le brûleur du coran ?

Selon la source la plus sûre chez les sunnites, c’est-à-dire le soi-disant Bukhârî le coran a seulement été compilé par des Ansâr étant tous originaires de Médine :

Qatâda rapporta d’Anas qu’il dit : le coran a été compilé à l’époque du Prophète (sawaws) par quatre personnes et elles étaient toutes d’Ansâr, mon père, Mou’adh Ibn Jabal, Abu Zayd et Zayd Ibn Thâbit.

Qatâda lui demanda : qui est-ce Abu Zayd ? Anas lui répondit : il s’agit d’un de mes oncles.

Source sunnite :

Sahih Bukhârî, hadith N°3810

حَدَّثَنِي مُحَمَّدُ بْنُ بَشَّارٍ، حَدَّثَنَا يَحْيَى، حَدَّثَنَا شُعْبَةُ، عَنْ قَتَادَةَ، عَنْ أَنَسٍ ـ رضى الله عنه ـ قَالَ جَمَعَ الْقُرْآنَ عَلَى عَهْدِ النَّبِيِّ صلى الله عليه وسلم أَرْبَعَةٌ، كُلُّهُمْ مِنَ الأَنْصَارِ أُبَىٌّ، وَمُعَاذُ بْنُ جَبَلٍ، وَأَبُو زَيْدٍ، وَزَيْدُ بْنُ ثَابِتٍ‏.‏ قُلْتُ لأَنَسِ مَنْ أَبُو زَيْدٍ قَالَ أَحَدُ عُمُومَتِي‏.‏

sunnisme.net / Il y a 1400 ans le coran nous a appris : Il n'y a pas d’oxygène dans l’Atmosphère terrestre !

 

Et selon un récit rapporté par Dhahabî d’Ibn Sirine le Tabi’în , l’Imam Ali (psl) était également de ceux qui ont compilé le coran et sa version qui est d’ailleurs l’authentique reste intacte au niveau  de l’ordre chronologique, la forme, la terminologie, la prononciation, la signification des mots, des versets et des sourates coraniques, car d’après le narrateur elle contient [tout] le savoir :

« Ibn Sirine dit : lorsque le Messager d’Allah (sawaws) décéda, Ali (psl) retarda de prêter allégeance à Abubakr. Abubakr lui dit : es-tu mécontent de ma gouvernance ? l’Imam (psl) lui répondit : Non, par contre je me suis engagé à ne pas mettre mon manteau sauf pour la prière jusqu’à ce que je compile le coran. L’on suppose donc qu’Il a compilé le coran conformément à sa révélation. Ibn Sirine déclare ensuite son avis là-dessus : Et si je retrouvais ce livre, il y aurait [tout] le savoir dedans! »

Sources sunnites

Târîkh ul-Islam de Dhahabî, tome 3, page 637

Kanz ul-‘Ommâl de Mouttaqî al-Hindî, tome 2, page 588, hadith 4794

وقال محمد بن سيرين لما توفي رسول الله صلي الله عليه وسلم أبطأ علي عن بيعة أبي بكر فلقيه أبو بكر فقال أكرهت إمارتي فقال لا ولكن آليت لا أرتدي بردائي إلا إلي الصلاة حتي أجمع القرآن فزعموا أنه كتبه علي تنزيله فقال محمد لو أصبت ذلك الكتاب كان فيه العلم

sunnisme.net / Târîkh ul-Islam de Dhahabî, tome 3, page 637

sunnisme.net / Târîkh ul-Islam de Dhahabî, tome 3, page 637

 

sunnisme.net / Kanz ul-'Ommâl de Mouttaqî al-Hindî, tome 2, page 588, hadith 4794

sunnisme.net / Kanz ul-‘Ommâl de Mouttaqî al-Hindî, tome 2, page 588, hadith 4794

 

 

Mais les omarites préfèrent contredire leurs propres sources en faisant passer leur Idole Othmân Ibn ‘Affân le troisième calife usurpateur pour le compilateur du saint coran, tandis que selon d’autres sources sunnites, il n’a pas été le compilateur du coran , mais il en a été le brûleur !

Il est rapporté de Mous’ab Ibn Sa’d qu’il dit : je vis les gens être nombreux lorsque ‘Othmân brûla les corans, ce qui les étonna, mais personne d’entre eux ne s’en désavoua !

Source sunnite :

Kanz ul-‘Ommâl, tome 2, page 580, Hadith n°4773

عن مصعب بن سعد قال « أدركت الناس متوافرين حين حرق عثمان المصاحف، فأعجبهم ذلك، ولم ينكر ذلك منهم أحد ». « خ في خلق أفعال العباد وابن أبي داود وابن الأنباري في المصاحف ».

sunnisme.net / Kanz ul-‘Ommâl, tome 5, page 580, Hadith n°4773

sunnisme.net / Kanz ul-‘Ommâl, tome 5, page 580, Hadith n°4773

 

Aujourd’hui il y a des gens dans les quatre coins du monde qui brûlent le coran et justifient leur acte en disant que l’islam est la religion de la « violence et barbarie » et pour lutter contre ce dogme, il faut en brûler le livre !

La cause de cette forme d’islamophobie, est le dogme de la secte sunnite wahhabite dont les fidèles se sont engagés à attaquer violemment ceux des autres religions et écoles de pensée (y compris les musulmans chiites duodécimains) de différentes manières telles que les attentat-suicides dans des mosquées chiites et des endroits importants en occident au nom de l’islam. Ce qui salit l’image de cette religion pacifique et véridique et provoquent des sentiments des individus et les incitent à réagir sentimentalement en profanant le saint coran. Mais les sympathisants extrémistes de la saqîfa qui cherchent à trouver le fautif, ignorent leur propre idole, Othmân le troisième calife usurpateur qui commença à brûler le saint coran et s’ils étaient sincères, ils se désavoueraient d’abord de lui et ne l’idolâtreraient pas gratuitement.

A bon entendeur !

Louange à Allah qui nous désigna parmi ceux qui s’attachèrent à la wilayat de l’Émir des croyants, ainsi que celle des Imams Infaillibles que les bénédictions d’Allah soient sur eux.

الْحَمْدُ لِلَّهِ الَّذِی جَعَلَنَا مِنَ الْمُتَمَسِّکِینَ بِوِلاَیَةِ أَمِیرِ الْمُؤْمِنِینَ عَلیِّ بنِ أَبِی طالِب وَ الْأَئِمَّةِ عَلَیْهِمُ السَّلاَمُ

Que la bénédiction et la miséricorde d’Allah soient sur ceux qui ont choisi et suivi le droit chemin.

L’Islam véridique est le chiisme

Cheikh ul-Islam Ismaïl Safavî,

Sunnisme.net
Dimanche, le 14 janvier 2018

 

Share This:

Comments

    1. Salam, Selon la version la plus connue, la falsification du coran dans le sens où des versets ou des sourates ont été supprimés, n’a pas eu lieu. Mais elle a eu lieu dans le sens où les sourates, les versets et les phrases ne sont pas compilés dans l’ordre chronologique de leur révélation, et par conséquents leur exégèse, ainsi que l’épellation et la signification de certains termes coraniques ont changé.

Comments are closed

Close