L’Islam : sunnisme, une secte issue du cabalisme !

sunnisme.net / sunnisme, une secte issue du cabalisme !

sunnisme.net / sunnisme, une secte issue du cabalisme !

 

 

« Son âme l’incita à tuer son frère. Il le tua donc et devint ainsi du nombre des perdants. »

فَطَوَّعَتْ لَهُ نَفْسُهُ قَتْلَ أَخِيهِ فَقَتَلَهُ فَأَصْبَحَ مِنَ الْخَاسِرِينَ

سورة المائدة – الآية 30

L’histoire brève du cabalisme :

Selon les hadiths des gens de la demeure prophétique, Qâbîl tua son frère Hâbîl par la tentation du Satan. Un événement par lequel le culte cabale commença à exister dans l’histoire de l’humanité.

L’Imam Sadeq (psl) dit :

« Âdam (psl) ordonna à Hâbil et Qâbîl de faire un sacrifice. Hâbîl possédait des moutons, et Qâbîl était agriculteur, Hâbîl sacrifia alors un de ses meilleurs moutons, et Qâbîl sacrifia une partie de la mauvaise qualité de son produit agricole. Alors le sacrifice de Hâbîl fut accepté et celui de Qâbîl ne le fut pas et ce qui est  exactement expliqué par cette parole divine disant :

« Et raconte-leur en toute vérité l’histoire des deux fils d’Âdam. Les deux offrirent des sacrifices; celui de l’un fut accepté et celui de l’autre ne le fut pas. Celui-ci dit : « Je te tuerai sûrement ». « Allah n’accepte, dit l’autre, que de la part des pieux [Mâ-ida 27] »

Le sacrifice qui fut accepté par Allah, est celui qui fut avalé par le feu. Alors Iblîs (Le Satan) dit à Qâbîl : Le sacrifice de Hâbîl fut accepté et le tien ne le fut pas, donc si tu le lâches, il y aura une descendance de lui, qui s’en glorifiera à la tienne en lui disant : ‘’Nous sommes de la progéniture de celui dont le sacrifice fut accepté et vous êtes de la descendance de celui dont le sacrifice fut refusé.’’

Tue-le donc, pour qu’il n’ait pas une descendance s’en glorifiant à la tienne. »

Source islamique :

Al-Kâfî, tome 8, page 113

إن آدم أمر هابیل و قابیل أن یقربا قربانا و کان هابیل صاحب غنم و کان قابیل صاحب زرع فقرب هابیل کبشا من أفضل غنمه، و قرب قابیل من زرعه ما لم یکن ینق کما أدخل بیته فتقبل قربان هابیل و لم یقبل قربان قابیل، و هو قول الله « وَ اتْلُ عَلَیْهِمْ نَبَأَ ابْنَیْ آدَمَ بِالْحَقِّ إِذْ قَرَّبا قُرْباناً فَتُقُبِّلَ مِنْ أَحَدِهِما وَ لَمْ یُتَقَبَّلْ مِنَ الْآخَرِ» الآیة و کان القربان تأکله النار. ثم إن إبلیس عدو الله أتاه و هو یجری من ابن آدم مجرى الدم فی العروق، فقال له: یا قابیل قد تقبل قربان هابیل و لم یتقبل قربانک، و أنک إن ترکته یکون له عقب یفتخرون على عقبک، و یقولون: نحن أبناء الذین تقبل قربانه، و أنتم أبناء الذین ترک قربانه فاقتله لکی لا یکون له عقب یفتخرون على عقبک، فقتله‏ »

الکلینی، الکافی، ج ‏8، ص 113، دار الکتب الإسلامیة، طهران، 1365 ش

Les propagateurs du cabalisme essayent de faire croire que le cabalisme est la théosophie (la gnose ou le soufisme) de la religion juive et une partie de la mission prophétique du Prophète Moïse (psl).

Tandis que la terminologie du cabalisme nous prouve autre chose :

Les termes Kabbale et Cabala existent dans plusieurs langues et se prononcent par de différents accents. Ils sont à l’origine du prénom d’un des fils du Prophète Âdam (psl) qui s’appelait Cabil (Qâbîl en arabe) qui fut le fondateur du mouvement de l’obéissance au Satan dans l’histoire de l’humanité.

Mais la torah falsifiée par les satanistes n’utilise pas ce prénom pour décrire le profil du tueur de Hâbîl et l’appelle Caïn ! Car Qâbîl est le fondateur de leur secte et ils ne souhaitent pas le voir traiter d’assassin par l’autrui, sinon personne n’adhéra à leur culte satanique.

Mais l’islam cette religion authentique divine a toujours exposé la réalité de cet événement en dénonçant le crime de Qâbîl.

Selon les narrations des gens de la demeure prophétique, Qâbîl tua Hâbîl par l’orgueil et la jalousie envers Hâbîl ainsi que le désir pour devenir Chef [calife et successeur].

Parce que lors que le sacrifice de Hâbîl fut accepté, Âdam (psl) fut convaincu que Hâbîl était méritant de le succéder, il le désigna donc comme son successeur, ce qui vexa Qâbîl.

L’Imam Sadeq (psl) dit :

« Lors qu’Âdam (psl) désigna Hâbîl comme son successeur, Qâbîl devint jaloux envers lui, et l’assassina donc.  Alors Allah offrit à Âdam un enfant nommé Habbat ul-Allah et lui ordonna de le désigner comme son successeur tout en discrétion. Âdam ordonna Habbatullah de dissimuler  ce secret… Qâbîl l’apprit plus tard. Il s’adressa à Habbatullah et lui dit : j’ai su que ton père te désigna comme le successeur, alors si tu le publicises, ou en divulgues quelque chose, je te tuerai de même que j’ai tué ton frère. »

Source islamique :

Bihâr ul-Anwâr, tome 11, page 240

بالاسناد عن الصدوق ، عن أبيه ، عن علي ، عن أبيه ، عن ابن أبي عمير ، عن هشام بن الحكم ، عن أبي عبدالله عليه الصلاة والسلام قال : لما أوصى آدم إلى هابيل حسده قابيل فقتله ، فوهب الله تعالى لآدم هبة الله ، وأمره أن يوصي إليه ، وأمره أن يكتم ذلك ، قال : فجرت السنة بالكتمان في الوصية ، فقال قابيل لهبة الله : قد علمت أن أباك قد أوصى إليك فإن أظهرت ذلك أو نطقت بشئ منه لاقتلنك كما قتلت أخاك.

بحار الأنوار – ط دارالاحیاء التراث جلد : 11 صفحه : 240

 

 

Les trois fondements du cabalisme sont :

L’Etat

Les devins

-Le sénat (le conseil) :

Quelqu’un qui a un énorme capital et qui a dans la vie le but pour se faire plaisir en le considérant comme le bonheur, remplit la condition de devenir Sénateur (Membre du sénat.)

Dans l’histoire de l’humanité, il n’existe aucun gouvernant totalitaire dans son sens absolu.

Néron (l’empereur romain) consultait le sénat en y assistant les réunions des sénateurs.

Genghiz exécutait les conseils donnés par le Qurultay.

Nâdir Shâh a dû organiser une réunion de Sénat dans la plaine steppique du Moghan afin que les sénateurs signent et légitiment son pouvoir.

Parfois il se peut que le pouvoir du sénat influence celui du tyran et parfois c’est ce dernier qui conduit les directives du Sénat.

Le Satan a besoin du Sénat, parce que l’homme a deux faces ; l’une individuelle et l’autre sociable.

Il séduit et égare le premier côté par la tentation et excitation internes et le deuxième par sa présence et par la présentation de ses plans désirables en public.

Le Sénat est donc le premier des besoins du Diable.

C’est grâce au sénat que le régime politique d’une société manipule les gens et se base sur l’injustice et la discrimination et le diable peut dominer les humains en se rendant au Sénat tout en se déguisant en un sénateur et en donnant son conseil.

En s’y rendant Il peut également empêcher le tyran de lui désobéir.

C’est pourquoi depuis le début de l’histoire, les régimes cabalistiques ont éventuellement eu dans certaines périodes une société sans état, mais jamais sans sénat.

Le Satan est le premier sénateur du Sénat de la Saqîfa qui prêta allégeance à Abubakr en public et sur le minbar du messager d’Allah (sawaws) :

Salman al-Farsi dit :

J’informai Ali (psl) de ce que les gens faisaient, alors qu’il était en train de faire le bain rituel de la mort du Messager d’Allah (sawaws) en lui disant :

Abubakr est en ce moment sur le minbar du Messager d’Allah (sawaws), et les gens ne sont pas assouvis de lui prêter allégeance par une seule main et la lui prêtent donc par leurs deux mains droite et gauche.

Ali (psl) lui dit : Ô Salmân, as-tu vu qui lui a prêté allégeance sur le minbar du Messager d’Allah (sawaws), en premier ?

Il dit :

Non, mais je l’ai vu assister la Saqîfa de Banî Sâ’ida, s’embrouiller avec les Ansâr. La première personne qui prêta allégeance à Abubakr, c’était Moughayra ibn Shu’ba, ensuite Bashîr Ibn S’ad, ensuite Abu ‘Ubayda Ibn Jarrah, ensuite Omar ibn Khattab, ensuite Mawla Abu Hudhayfa et Ma’âz Ibn Jabal.

L’Imam lui dit :

Je ne t’ai pas questionné au sujet de ceux-là, mais dis-moi connais-tu celui qui lui prêta allégeance en premier lors qu’il monta sur le minbar ?

Salmân lui dit :

Non, mais j’ai vu un vieux s’appuyant sur son bâton et ayant une trace de prosternation entre ses yeux qui lui donnait l’air  très prosternateur.

Il monta sur le minbar, pleura et dit : Louange à Dieu qui ne me fit pas mourir jusqu’à ce que je t’ai vu occuper ce poste. Donne-moi tes mains. Abubakr lui donna ses mains et il lui prêta allégeance et lui dit ensuite : C’est un jour comme celui d’Âdam ! Ensuite descendit et sortit de la mosquée.

Ali (psl) lui dit :

Ô Salmân, l’as-tu reconnu ?

Salmân dit: J’ai dit que non, mais sa façon de parler me vexa, comme s’il était en train de se moquer de la mort du Messager d’Allah (sawaws).

Ali (psl) dit : Parce que c’était le Satan que la malédiction d’Allah soit sur lui.

Le Messager d’Allah (sawaws) m’informa, que le Satan et les chefs d’entre ses compagnons furent présents le moment où le Messager de Dieu (sawaws) me nomma le jour de Ghadir Khom à ce qu’Allah avait ordonné. Il rappela ensuite aux gens que j’avais plus de droit sur eux qu’ils n’en avaient sur eux-mêmes et leur ordonna d’en informer ceux d’entre eux qui étaient absents. Les démons et les compagnons du Satan s’adressèrent à lui en lui évoquant : ‘’Ce peuple est désormais bénéficiaire de la miséricorde et de la protection divine. Ni nous et ni toi n’avons plus aucune solution pour les dévier. Parce qu’ils viennent de connaître leur refuge et Imam après leur Prophète’’.

S’en alla donc le Satan tout en étant très misérable et triste.

L’Emir des croyants (psl) continua :

« Le Messager de Dieu (sawaws) m’informa que ‘’les gens prêteront allégeance à Abubakr à Saqîfa après s’être divergés sur notre haq [droit] et notre hujja [preuve]. Se rendront-ils ensuite à la mosquée et le premier qui lui prêtera allégeance sur mon minbar est le Satan s’étant déguisé en un homme âgé, ayant l’air sérieux qui dira ceci et cela. Il sortira par la suite et s’entourera par ses compagnons et ses démons qui se prosterneront devant lui en lui évoquant ainsi : Ô notre seigneur ! Ô notre grand ! Tu es celui qui fit expulser Âdam du paradis. Il leur dira : Quel peuple fut-il protégé contre l’égarement après son Prophète ? Aviez-vous cru que je n’avais plus aucune solution pour les dévier ?…’’. »

Sources islamiques :

Asrâr Âli Muhammad, page 144

Al-Ihtijâj, tome 1, page 106

Bihâr ul-Anwâr, tome 28, page 262

 

قال سلمان الفارسي فأخبرت عليا وهويغسل رسول الله بما صنع القوم ، وقلت إن أبابكر الساعة لعلى منبر رسول الله ما يرضون أن يبايعوا له بيد واحدة ، وإنهم ليبايعونه بيديه جميعا بيمينه وشماله . فقال علي : يا سلمان وهل تدري من أول من بايعه على منبر رسول الله؟ قلت : لا إلا أني رأيته في ظلة بني ساعدة حين خصمت الانصار وكان أول من بايعه المغيرة بن شعبة ثم بشير ابن سعد ثم أبوعبيدة بن الجراح ثم عمر بن الخطاب ثم سالم مولى أبي حذيفة و معاذ بن جبل.

قال : لست أسألك عن هؤلاء ، ولكن تدرى من أول من بايعه حين صعد المنبر؟ قلت : لا ، ولكن رأيت شيخا كبيرا يتوكأ على عصاه بين عينيه سجادة شديد التشمير ، صعد المنبر أول من صعد وخر وهو يبكي ويقول « الحمد لله الذي لم يمتنى حتى رأيتك في هذا المكان ، أبسط يدك » فيسط يديه فبايعه ، ثم قال : « يوم كيوم آدم » ثم نزل فخرج من المسجد

فقال على : يا سلمان أتدري من هو؟ قلت : لا ، ولقد ساءتني مقالته كأنه شامت بموت رسول الله ، قال علي : فان ذلك إبليس لعنه الله ، أخبرني رسول الله أن إبليس ورؤساء أصحابه شهدوا نصب رسول الله (ص) إياى يوم غدير خم بما أمره الله ، فأخبرهم بأني أولى بهم من أنفسهم ، وأمرهم أن يبلغ الشاهد الغائب فأقبل إلى إبليس أبا لستة ومردة أصحابه ، فقالوا إن هذه الامة أمة مرحوم معصومة فما لك ولا لنا عليهم سبيل ، وقد أعلموا مفزعهم وإمامهم بعد نبيهم ، فانطلق إبليس كئيبا حزينا.

قال أمير المؤمنين عليه السلام: أخبرني رسول الله صلى الله عليه وآله بعد ذلك وقال: يبايع الناس أبا بكر في ظلة بني ساعدة بعد تخاصمهم بحقنا وحجتنا. ثم يأتون المسجد فيكون أول من يبايعه على منبري إبليس في صورة شيخ كبير مشمر يقول كذا وكذا. ثم يخرج فيجمع أصحابه وشياطينه وأبالسته فيخرون سجدا فيقولون: (يا سيدنا، يا كبيرنا، أنت الذي أخرجت آدم من الجنة). فيقول: أي أمة لن تضل بعد نبيها؟ كلا ، زعمتم أن ليس لي عليهم سلطان ولا سبيل؟ فكيف رأيتموني صنعت بهم حين تركوا ما أمرهم الله به من طاعته وأمرهم به رسول الله وذلك قوله تعالى: (ولقد صدق عليهم إبليس ظنه فاتبعوه إلا فريقا من المؤمنين).

 

Hâkim Neyshâbûrî le savant majousso-sunnite iranien et concitoyen de Muslim rapporta un hadith authentifié dans lequel il est clairement précisé que ceux qui commencèrent à s’opposer au Califat de l’Imam Ali (psl),  c’est-à-dire Omar, Abubakr, Abu Oubayda al-Jarrah etc en menant leur coup d’état au sénat de la Saqîfa sont en réalité des satanistes (les suiveurs du chemin de Qâbîl, autrement dit : Cabalistes) :

« Il est rapporté d’Ibn Abbas que le Prophète (Sallallâhû Alayhi Wa Âlihi Wa Sallam) a dit : Les étoiles sont la protection  pour les habitants de la planète contre la noyade, et les Gens de ma demeure sont la protection pour mon peuple contre la division. Alors lors qu’un groupe parmi les arabes s’y oppose, il commencera la division et sera le parti du Satan. »

Le commentaire du compilateur :

« Ce hadith est authentique, mais Bukhari et Muslim ne l’ont pas rapporté»

Source sunnite :

Mûstadrak Ala s-Sahihayn, tome 3, page 162, Hadith N° 314/4715

حَدَّثَنَا مَكْرَمُ بْنُ أَحْمَدَ الْقَاضِي، ثَنَا أَحْمَدُ بْنُ عَلِيٍّ الْأَبَّارُ، ثَنَا إِسْحَاقُ بْنُ سَعِيدِ بْنِ أَرْكُونَ الدِّمَشْقِيُّ، ثَنَا خُلَيْدُ بْنُ دَعْلَجٍ أَبُو عَمْرٍو السَّدُوسِيُّ- أَظُنُّهُ- عَنْ قَتَادَةَ، عَنْ عَطَاءٍ، عَنِ ابْنِ عَبَّاسٍ- رَضِيَ اللَّهُ تَعَالَى عَنْهُمَا- قَالَ‏:‏ قَالَ رَسُولُ اللَّهِ- صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَآلِهِ وَسَلَّمَ-‏:‏ ‏ »‏ النُّجُومُ أَمَانٌ لِأَهْلِ الْأَرْضِ مِنَ الْغَرَقِ، وَأَهْلُ بَيْتِي أَمَانٌ لِأُمَّتِي مِنَ الِاخْتِلَافِ، فَإِذَا خَالَفَتْهَا قَبِيلَةٌ مِنَ الْعَرَبِ اخْتَلَفُوا فَصَارُوا حِزْبَ إِبْلِيسَ ‏ »‏‏.‏

هَذَا حَدِيثٌ صَحِيحُ الْإِسْنَادِ وَلَمْ يُخْرِجَاهُ‏.‏

 

 

sunnisme.net / Mûstadrak Ala s-Sahihayn, tome 3, page 162, Hadith N° 314/4715

sunnisme.net / Mûstadrak Ala s-Sahihayn, tome 3, page 162, Hadith N° 314/4715

 

 

La divination :

Le diable n’a pas la capacité de s’informer de l’invisible(Ghayb) et à partir du moment où lui ou/et ses partisans essayent de monter au ciel afin d’obtenir des informations sur le futur et le destin des humains, ils sont chassés par les flammes brillantes comme le confirme le saint coran :

« Certes Nous avons placé dans le ciel des constellations et Nous l’avons embelli pour ceux qui regardent.

Et Nous l’avons protégé contre tout diable banni.

A moins que l’un d’eux parvienne subrepticement à écouter, une flamme brillante alors le poursuit. Al-Hijr 16,17 et 18. »

«Nous ne savons pas si on veut du mal aux habitants de la terre ou si leur Seigneur veut les mettre sur le droit chemin. Al-djinn 10.»

 

Cependant le Satan et ses partisans djinns vivent dans un univers parallèle au nôtre, leurs êtres ne sont pas issus de la même structure quantique et peuvent donc ne pas respecter les lois physico-mathématiques de notre monde. C’est-à-dire  rien ne les empêche de se déplacer très loin en une vitesse extraordinaire telle que celle de la lumière comme le confirme le saint coran au sujet des djinns:

 

« Il dit : « Ô notables! Qui de vous m’apportera son trône avant qu’ils ne viennent à moi soumis? « 

Un djinn redoutable dit : « Je te l’apporterai avant que tu ne te lèves de ta place : pour cela. je suis fort et digne de confiance ».Al-Naml, 38 et 39 »

 

En étant conscient que la capacité d’accomplir le miracle et la prédiction du futur sont les moyens les plus efficaces chez les prophètes, le Satan informe  ses partisans parmi les humains de certains événements se déroulant ailleurs ou leur apprend des formules de magies afin de concurrencer avec Prophètes et les Messagers et de rendre leurs miracles caduques aux yeux des peuples !

Depuis le début de l’histoire de l’humanité le diable a sa relation étroite avec les devins pour les avoir comme intermédiaires entre lui et les tyrans afin de leur donner ligne de conduite.

C’est pourquoi l’islam connaît bien la nature satanique de la divination et la magie et nous met en garde à leur encontre :

Le Messager d’Allah (sawaws) dit :

« Quiconque atteste un devin, en réalité a abjuré et renié ce qui a été révélé à Muhammad (sawaws). »

Source islamique :

Al-Moustadrak ul-Wassâél, tome 13, page 112

القطب الراوندي في لب اللباب : عن النبيّ (صلّى الله عليه وآله) ، قال : «من صدق كاهناً ، فقد كفر بما انزل على محمّد (صلّى الله عليه وآله).

مستدرك الوسائل المحدّث النوري جلد : 13 صفحه : 112

 

Le Cabalisme a passé deux périodes de son histoire:

1-De la création d’Âdam et l’événement de l’assassinat de Hâbil jusqu’à l’époque du Prophète Moïse (psl) le cabalisme affrontait ouvertement le monothéisme et l’adoration de Dieu en reniant les Prophètes et les Messagers, et les devins concurrençaient par leur magie avec les miracles divins des messagers.

2-à partir du début de la prophétie du Prophète Moïse (psl) le cabalisme et ses devins cessèrent de s’opposer ouvertement aux Envoyés de Dieu. Ils changèrent de technique et au lieu d’essayer de renverser les religions, décidèrent de les corrompre et détruire de l’intérieur en les falsifiant par les mensonges, et les hérésies.

 

C’est à partir de là que nous pouvons connaître le rôle dévastateur du soufisme (la gnose) et la philosophie pseudo-islamique basée  sur les hérésies de la Grèce antique et celles du cabalisme qui ont le but pour corrompre et exterminer l’islam de l’intérieur.

Les investigateurs écrivent que le cabalisme est la gnose (le soufisme/la théosophie) du judaïsme.

Sauf que l’origine de ces écrits est conduite par le cabalisme.

Le cabalisme est le chemin du Satan le lapidé et le soufisme est un moyen d’égarement qui dévie et mène les gens sur ce chemin. C’est pourquoi de nombreuses figures du soufisme avouèrent que le Diable était leur seigneur et nos saints Imams nous ont mis en garde contre eux bien avant qu’ils ne divulguent le concept de leur culte :

L’Imam Reza (psl) dit :

« Quiconque entend parler des soufis, mais qui ne s’en désavoue pas par sa langue et son cœur, n’est alors plus de nous, mais quiconque s’en désavoue, c’est comme s’il combattait les mécréants avec le Messager de Dieu (sawaws). »

Source islamique :

Safînat ul-Bihâr, tome 5, page 197

«من ذکر عنده الصوفیه و لم ینکرهم بلسانه و قلبه فلیس منا و من انکرهم فکأنما جاهد الکفار بین یدی رسول الله»

 

Dans un autre hadith il dit :

« Personne n’adhère au soufisme sans qu’il ne s’agisse de la tromperie ou de l’égarement ou l’idiotie, mais quiconque se fait passer pour un soufi par la taqîya, n’a pas commis de péché et le signe de sa taqîya c’est qu’il ne fait que se faire passer pour un soufi sans ne rien apprendre de leurs croyances égarées. »

Source islamique :

Safînat ul-Bihâr, tome 5, page 200

«لا یقول أحد بالتّصوف الا لخدعة او ضلالة او حماقة و أما من سمّی نفسه صوفیاً للتقیة فلا اثم علیه و علامته أن یکتفی بالتسمیة فلا یقول بشیء من عقائدهم الباطلة»

 

 

 

Imam Ali An-Naqî (psl) dit :

« Ne prêtez pas attention à ces gens trompeurs, car ils sont les califes du Satan et les destructeurs des principes de la religion… »

Source islamique :

Al-Barâhîn ul-Qâti’a, tome 2, page 347

«لا تلتفتوا الی هؤلاء و الخداعین فانهم خلفاء الشیاطین و مخربوا قواعد الدین یتزهّدون لراحة الاجسام و یتهجّدون لتصیید الانعام یتجوّعون عمراً حتی یذبحوا للاکاف حمراً»

 

Conclusion :

-Qâbîl est le fondateur du mouvement de l’obéissance au Satan dans l’histoire de l’humanité.

-Ce mouvement s’est réorganisé sous le nom du cabalisme au fil du temps.

-Les califes usurpateurs sont membre de ce mouvement souterrain satanique et le Satan reconnut leur califat usurpé en leur prêtant allégeance.

-Le sunnisme est donc une secte inventée par les savants sunnito-majouss [devins] iraniens prostitués par les Califes usurpateurs Abbassides qui ont basé le sunnisme sur le principe de l’idolâtrie et de l’adoration des satanistes  tels qu’Abubakr, Omar, Othmân et Mu’awiya etc au point d’oser dire que le Satan s’assoit avec le Messager de Dieu (sawaws), mais fuit Omar !

-La divination et la magie sont les meilleurs moyens extraordinaires du Cabalisme pour neutraliser l’impact des miracles prophétiques.

-Dans l’islam le cabalisme continue ses activités dévastatrices sous le nom du soufisme et la philosophie islamique afin de corrompre et détruire l’islam de l’intérieur en égarant les musulmans et les mettant sur le chemin du Satan le lapidé.

-Les Imams infaillibles que la paix et la miséricorde de Dieu soient sur eux, nous ont bien mis en garde dans leurs paroles lumineuses contre les soufis et les philosophes en dénonçant leur hypocrisie et en clarifiant leur nature satanique.

Que Dieu nous protège contre les incitations et les duperies du Diable.

Que la paix et la miséricorde d’Allah soient sur ceux qui suivent le chemin des Gens de la demeure prophétique.

L’Islam véridique est le chiisme

Cheikh ul-Islam Ismaïl Safavî

Sunnisme.net

Lundi, le 28 novembre 2016

 

 

 

 

Share This:

Close